ADVERTISEMENT

📰 Un nouveau pain spécial pour améliorer votre santé et votre microbiote intestinal

La santé de notre microbiote dépend notamment de notre alimentation, grâce en partie aux fibres. Mais serait-il possible de moduler la composition du microbiote pour améliorer sa santé ? Des scientifiques d’INRAE ​​​​​​et du Centre de Recherche de La nutrition (La nutrition (du latin nutrire : nourrir) désigne les processus par lesquels un être…) Humane (CRNH) Rhône-Alpes, en collaboration avec Bridor, ont mis au point un pain spécial, enrichi de différentes fibres, et ont étudié son effet sur microbiote (Le microbiote est un nouveau nom pour la microflore.) des patients qui l’ont utilisé pendant huit semaines. Les résultats nous permettent de conclure que le taux de cholestérol (Le cholestérol est un lipide de la famille des stérols qui joue un rôle central dans…) et la sensibilité àinsuline (L’insuline (du latin insula, île) est une hormone peptidique sécrétée par…), avec une modulation parallèle de la composition du microbiote. UN outil (Un outil est un objet fini qu’un être vivant utilise pour augmenter sa…) complément nutritionnel simple et abordable, dont les résultats ont été publiés dans le magazine Gut Microbes.


Améliorer votre santé et votre microbiote intestinal : mise à jour indiquer (graphique) un pain spécial riche en fibres diversifiées
© INRAE ​​- NICOLAS Bertrand

Chez les sujets à risque cardiométabolique, la consommation quotidienne de pain dont la composition est enrichie en fibre (Une fibre est une formation élémentaire, végétale ou animale, d’aspect filamenteux, elle…) des cellules diversifiées modifient la composition du microbiote intestinal et améliorent son profil métabolique.

ADVERTISEMENT

Certains facteurs de risque cardiométaboliqueune, L’adiposité ou la résistance à l’insuline sont connues pour être associées à un microbiote intestinal appauvri, en raison notamment d’un faible apport en fibres alimentaires. Le montant (La quantité est un terme générique de métrologie (compte, quantité); un scalaire, …) de fibres n’est pas le seul facteur important, sa qualité et sa diversité sont tout (Le tout compris comme l’ensemble de ce qui existe est souvent interprété comme le monde ou…) également indispensable. Mais alors, est-il possible d’enrichir son microbiote en modulant son apport en fibres ?

C’est pour répondre à cette question que projet (Un projet est un engagement irréversible au résultat incertain, non reproductible à…) BREATH a été lancé. Des scientifiques d’INRAE ​​​​​​et du Centre de Mener une enquête (La recherche scientifique désigne en premier lieu toutes les actions entreprises en vue de…) en Nutrition Humaine (CRNH) Rhône-Alpes travaillent en étroite collaboration avec le fabricant de produits de boulangerie surgelés haut de gamme Bridor.

Dans cette étude, menée entre juillet 2017 et juillet 2018, les chercheurs ont augmenté la quantité et la diversité des fibres alimentaires consommées, à travers de un pain multifibre (voir encadré), chez 39 sujets à risque cardiométabolique. Ils ont ensuite étudié les effets induits de cette consommation, d’une part, sur le microbiote intestinal et, d’autre part, sur le profil cardiométabolique des volontaires.

ADVERTISEMENT

Leurs résultats sont encourageants : la consommation quotidienne de 150 g de pain multifibres pendant huit semaines double l’apport quotidien en fibres, et modifie la composition et les fonctions du microbiote intestinal. L’abondance de certaines espèces bactériennes potentiellement anti-inflammatoires a augmenté, en particulier Parabacteroides distasonis dont l’abondance est multipliée par 8 en vouloir dire (La moyenne est une mesure statistique qui caractérise les éléments d’un ensemble de…) avec du pain multifibre. La capacité du microbiote intestinal à dégrader les fibres alimentaires dominantes est également modulée. Les chercheurs notent également une amélioration des profils lipidiques (cholestérol total (Total est la qualité du complet, sans exception. Du point de vue comptable, a…) (-0,42 mmol/L) et cholestérol LDL (-0,36 mmol/L) et sensibilité à l’insuline (améliorée de plus de 20 %), significative dans la réduction du risque cardiométabolique.

Seul le pain multifibres est capable de moduler la composition du microbiote intestinal. agir sur stimulant (Un stimulant est une substance qui augmente l’activité du système nerveux sympathique…) depuis bactéries (Les bactéries (Bactéries) sont des organismes vivants unicellulaires procaryotes, caractérisés…) qui dégradent les fibres alimentaires, dont certaines peuvent exercer des fonctions protectrices, prévalant sur d’autres espèces inflammatoires.

Accroître la diversité des fibres alimentaires consommées par l’utilisation d’un outil nutritionnel simple et abordable tel que ce pain multifibres pourrait être une approche nutritionnelle pertinente pour améliorer le profil cardiométabolique chez les sujets à risque.

Noter:
1 – Les facteurs de risque qui augmentent la probabilité (La probabilité (du latin probabilitas) est une évaluation du caractère probable d’un…) d’avoir un accident vasculaire cérébral ou de développer Diabète (Le diabète a plusieurs formes, toutes avec une urine abondante en commun…).

pain personnalisé !

Pour obtenir ces résultats, un long phase (Le mot phase peut avoir diverses significations, il est utilisé dans divers domaines et…) Un débat et une discussion ont eu lieu entre des spécialistes du microbiote INRAE, des spécialistes de la recherche clinique (CRNH Rhône-Alpes) et des experts de la fabrication de produits de boulangerie (BRIDOR). Les acteurs se sont alors retrouvés à produire deux pains de structure identique, dont l’un, le pain multifibres, était particulièrement enrichi d’un mixte (Un mélange est une association de deux ou plusieurs substances solides, liquides ou gazeuses…) à partir de 7 sources de fibres préalablement sélectionnées. Ils ont ensuite réalisé une étude clinique aux standards de qualité très élevés (essai croisé randomisé en double aveugle contre placebo) chez 39 sujets à risque cardiométabolique avec analyse du microbiote et des paramètres métaboliques avant et après l’intervention.

Référence:
Harimalala Ranaïvo, Florence (Florence (en italien Firenze) est une ville d’Italie, capitale de la région Toscane et…) Thirion, Christel Béra-Maillet, Susie Guilly, Chantal Simon, Monique Sothier, Laurie Van Den Berghe, Nathalie Feugier-Favier, Stéphanie Lambert-Porcheron, Isabelle Dussous, Loïc Roger, Hugo Roume, Nathalie Galleron, Nicolas Pons, Emmanuelle Le Chatelier, Stanislav Dusko Ehrlich, Martine Laville, Joël Doré et Julie-Anne Nazare (2022) Augmenter la diversité des fibres alimentaires dans un pain quotidien modifie le microbiote intestinal et le profil métabolique chez les sujets à risque cardiométaboliquemicrobes intestinaux, 14:1, DOI : 10.1080/19490976.2022.2044722

As-tu aimé cet article? Vous souhaitez nous soutenir ? Partagez-le sur les réseaux sociaux avec vos amis et/ou commentez-le, cela nous encouragera à publier d’autres sujets similaires !

Leave a Comment