5 urgences absolues dans les Lakers

Auteurs d’une saison minable qui a fait d’eux la risée de la ligue, les Lakers n’ont qu’une option pour la campagne 2022-2023 : récupérer. Une tâche ardue, qui passera par 5 points cruciaux à résoudre. Sans ça, ça ne sert à rien de vouloir réclamer à nouveau la bague…

Les Lakers ont eu une saison humiliante, on ne vous apprendra rien en l’écrivant. Presque tout a été dit sur le fiasco ces derniers jours, et le moment est venu de se tourner vers l’avenir. La mission est aussi simple à dire que compliquée à mettre en œuvre : faire à nouveau d’Angelenos un véritable prétendant au titre. Mais avec une liste très mal construite, où russell westbrook arènes plus de 45 millions par an, la marge de manœuvre est très limitée. D’où la nécessité de traiter, et rapidement, les urgences vitales que l’on retrouve ci-dessous.

1. Gardez LeBron James et Anthony Davis

Les deux superstars de la NBA des Lakers de Los Angeles, Anthony Davis et LeBron James, pourraient voir de nouveaux joueurs intéressants débarquer sur le marché des acquisitions.
NBA (RD)

Pierre angulaire du sacre de 2020 dans la bulle, le duo Davis/James a connu des fortunes diverses cette saison. Si LeBron a impressionné le monde par ses performances malgré un corps de plus en plus fragile, AD a déçu, tant par son niveau de jeu que par son incapacité à rester en bonne santé à son apogée. Pourtant, les deux hommes devraient être à la base de la version violette et or 2022-23. Alors au moment où Davis réfléchit à son avenirune priorité : les garder tous les deux à Los Angeles.

2. Débarrassez-vous de Russell Westbrook

La superstar de la NBA des Los Angeles Lakers, Russell Westbrook, aurait pris une décision quant à son avenir dans la franchise.
NBA (RD)

Mis à part la situation de LeBron et AD, c’est la priorité absolue dans la ville de Los Angeles. Isolé des vestiaires, surpayé et décevant, Westbrook doit quitter les Lakers cet été. Une seule question demeure pour qui devrait recevoir 47 millions de dollars l’année prochaine : comment ? Un échange est possible, ainsi qu’un achat, ou un couper pour étaler le salaire sur plusieurs années. Dans tous les cas, Brodie devra faire ses valises avec un objectif précis pour LA : retrouver en retour une flexibilité salariale. Tout un programme.

3. Recruter les ailiers 3 et D

Kent Bazemore, gardien de la NBA des Los Angeles Lakers, lors d'un match contre les Memphis Grizzlies.
NBA (RD)

Si le montant stupéfiant du contrat de Westbrook peut être réparti sur plusieurs joueurs, les Lakers auront une chance de recruter des durs à cuire, en particulier sur les ailes. Kent Bazemore et Trevor Ariza ont été de vrais flops cette année, et les Angels ont besoin de joueurs capables en défense et agiles en attaque pour aligner leurs ailes. Qui ? Markieff Morris pourrait être intéressé, ainsi que Tony Snell. Et que dire de Robert Covington, agent libre dans quelques mois ?

4. Trouvez-vous un vrai pivot régulier et efficace

NBA Andre Drummond est détruit sur Twitter
adam pantozzi

Dwight Howard est très sympa, mais le moment est venu d’avoir un vrai 5 à la raquette aux côtés d’Anthony Davis, qui a répété à de nombreuses reprises qu’il était plus à l’aise en 4. La récente signature de Wenyen Gabriel est une bonne nouvelle, mais c’est un titulaire -pivot de calibre que Rob Pelinka doit aller déterrer. André Drummond, libre cet été, pourrait être une option intéressante. Mais ce ne sera pas celui-là.

1. Assurez-vous que Kendrick Nunn active son option de joueur

Le nouveau centre-arrière des Lakers de Los Angeles, Kendrick Nunn, a livré un premier message parfait sur Twitter après sa signature.
Écran argenté et rouleau (DR)

Mystifié par certains fans après avoir raté toute la saison, Kendrick Nunn est pourtant un pion clé de l’été des Lakers. Parce que ? Pour son option à plus de 5 millions de dollars. Si l’ancien Heat l’active, les violets et les or verront soit leur base de remplacement trouvée, soit ils pourront utiliser leur contrat dans un échange. Dans les deux cas, activer cette option est un must, et c’est tant mieux : le joueur aurait décidé de l’activer.

Vous l’aurez compris : Pour le directeur général Rob Pelinka, qui restera dans son rôle selon ESPN, le chantier estival est tout simplement énorme. Pour soulever les Angelenos, il faudra réussir cet été d’autant que le précédent a été raté. Bref, l’ampleur de la tâche…

Leave a Comment