Al Moutmir récolte de bons résultats pour les cultures maraîchères

Al Moutmir récolte de bons résultats pour les cultures maraîchères

Plus de 926 bénéficiaires, une amélioration des performances de 21% lors de la campagne 2020-2021

Les bonnes pratiques agricoles et la gestion technique optimale adoptées par le programme Al Moutmir ont donné des résultats probants lors de la campagne agricole 2020-2021 pour l’horticulture. C’est ce qu’affirment les porteurs de projet lors d’un webinaire organisé par OCP en partenariat avec le Ministère de l’Agriculture le 6 avril 2022 lors de la rencontre nationale dédiée à la présentation des résultats des plateformes de démonstration de culture maraîchère. . Grâce à des plateformes de démonstration installées dans différentes régions du Maroc, les agriculteurs observent de première main l’évolution des cultures, le rendement et la qualité de la production agricole par rapport à des parcelles témoins qui ont suivi un itinéraire traditionnel. Réparties dans différentes provinces, ce sont 926 plateformes démonstratives de culture maraîchère installées et 386 agriculteurs bénéficiaires lors de la campagne 2020-2021. Ces plateformes couvrent 7 cultures maraîchères (pomme de terre, oignon, tomate, courgette, melon et pastèque). Au total, 1 370 agriculteurs ont bénéficié de cette initiative depuis son lancement avec une série de plateformes de démonstration atteignant 2 752 parcelles.

Performance et qualité au rendez-vous

En termes de performances, le programme de gestion intégrée de l’horticulture basé sur l’analyse des sols, la rationalisation de la fertilisation des fonds par des formules sur-mesure produites par des malaxeurs intelligents, la rationalisation de la fertilisation des couvertures, la bonne gestion de l’irrigation et la lutte intégrée contre les maladies et ravageurs des cultures, a amélioré les rendements du PFD de 6% à 21% par rapport aux pratiques des agriculteurs dans les différentes provinces du Maroc, indiquent les équipes d’Al Mutmir. Par culture, les rendements moyens nationaux sont prometteurs pour la pomme de terre atteignant 43,2 t/ha, soit une augmentation de 13,1% par rapport aux parcelles témoins. Elle est de 62,1 t/ha pour l’oignon avec un gain de 13,9 %. Les plates-formes de démonstration réservées à la tomate produisent 89,3 t/ha avec un bénéfice de 5,7 %. Le rendement moyen des courgettes a atteint 28,2 t/ha avec un gain de 21% par rapport aux témoins. Quant aux plateformes de démonstration dédiées à la culture du melon, elles donnent un rendement moyen de 36,4 t/ha avec un gain de 8,3% par rapport aux témoins, tandis que la pastèque atteint 51,9 t/ha avec un gain de 9,7% par rapport aux parcelles témoins.
De plus, une meilleure gestion technique, ainsi que l’utilisation de nouvelles technologies, ont largement contribué à l’augmentation du poids des fruits de 5 à 23 % et de la taille de 2 à 5 % par rapport aux parcelles témoins et selon les cultures. . A noter également que le taux de sucre Brix a été amélioré de 0,9% à 2% par rapport aux témoins selon les cultures.

Une marge bénéficiaire importante

La dynamique des rendements se reflète également dans le niveau du revenu agricole, qui s’améliore nettement. De ce fait, le programme de production intégrée adopté dans les plateformes de démonstration a permis une évolution positive de la marge bénéficiaire, variant ainsi de 23% à 34% par rapport aux parcelles témoins et selon les cultures et zones de production. A partir de là, les plateformes pomme de terre de démonstration ont généré une marge bénéficiaire de 49 313 MAD/ha contre 41 130 MAD/ha pour les témoins réalisant ainsi une amélioration de 23%. Quant aux plateformes de culture d’oignons, elles ont dégagé une marge bénéficiaire de 27 098 MAD/ha contre 21 909 MAD/ha pour les témoins, avec un gain de 24%.
La marge bénéficiaire réalisée par les PFD tomate était de 65 023 MAD/ha contre 48 993 MAD/ha pour les parcelles témoins, soit 33% de plus. Les plateformes courgettes ont généré une marge nette moyenne de 56 590 MAD/ha contre 42 201 MAD/ha pour les témoins, soit une amélioration de 34%. Quant aux plateformes dédiées à la culture du melon, elles ont dégagé une marge bénéficiaire de 26 679 MAD/ha contre les 21 636 MAD/ha réalisés par les parcelles témoins, générant un profit d’environ 23%.

Utilisation efficace des ressources en eau

La conducción óptima del riego y el seguimiento del itinerario técnico han permitido a las plataformas demostrativas mejorar el rendimiento y la calidad de la producción preservando los recursos hídricos al mejorar la productividad del agua del riego del 5 al 26% respecto a los testigos en función del cultive. « La gestion de l’irrigation est un pilier important dans la gestion des plateformes de démonstration. Toutes les plateformes de démonstration bénéficient d’une planification et d’une gestion rationnelles, qui permettent une utilisation efficace des ressources en eau.
Cette approche commence par l’analyse du sol, le choix des cultures et des variétés les plus appropriées, y compris la recommandation d’irrigation, et le suivi de la culture tout au long de ses étapes de croissance », expliquent les équipes d’Al Mutmir.

Leave a Comment