ADVERTISEMENT

Après l’échec, les Gardiens de la Galaxie de Marvel ont enfin trouvé leur public selon Eidos Montréal

Un destin bien mérité.

Il arrive parfois que les jeux aient des courses très particulières… Pour le meilleur, pour le pire, ou un peu des deux. Dans le cas de Marvel Gardiens de la Galaxiele phénomène aura oscillé, comme un ping-pong d’émotions.

Car il faut être honnête, lors de sa première présentation, le titre d’Eidos Montréal nous avait laissé très froid, nous faisant craindre l’arrivée d’une nouvelle catastrophe avec le label Marvel après celui de merveille vengeurs. Puis il s’est offert une sortie durant laquelle les critiques ont été plutôt élogieuses, louant une aventure rythmée et très jouissive. Nous il en est ressorti convaincu :

ADVERTISEMENT

“Aussi difficile que cela puisse être d’être le gardien de la galaxie, être un jeu linéaire en 2021 est très difficile, surtout lorsqu’on cible un large public. Pourtant, les Gardiens de la Galaxie de Marvel prouvent sans broncher que l’exercice est possible à condition d’y injecter l’énergie nécessaire. Et dans le cas d’Eidos Montréal, la bouée de sauvetage qui permet d’oublier les petits nids de poule épars n’est autre que sa narration qui, de la première à la dernière minute, fait mouche sans jamais exagérer. Attachant, amusant, Les Gardiens de la Galaxie va à contre-courant des tendances du jeu d’aventure sans regarder en arrière. Tant mieux, car cela le rend très sympathique.

Cependant, alors que l’on pensait que les ventes suivaient les critiques, il s’avère que les Gardiens de la Galaxie de Marvel souffraient du vent de l’échec alors que je le confirme Square Enixlors de votre bilan financiers’avouer déçu des résultats en deçà des attentes initiales…

Et voilà, aujourd’hui, un nouveau climat positif souffle sur le titre deEidos Montréal Quoi je viens de le confirmer Jean-François Dugas qui ne regrette pas le titre :

ADVERTISEMENT

« Je ne le regrette pas, nous avons fait tout ce que nous pouvions, mais c’est la réalité du marché… Et n’oublions pas que c’est une nouvelle propriété intellectuelle. Bien que l’on dise que tous les « Gardiens sont connus », il s’agit tout de même d’une nouvelle propriété intellectuelle. Beaucoup de gens ne savent même pas encore que le jeu est sorti ou ne savent pas exactement de quoi il s’agit.”

“C’est comme tout. Nous voulons toujours vendre des milliards de jeux, mais ce n’est pas toujours aussi simple.”

Relativisant les raisons qui ont conduit à l’échec du titre, Dugas (mais aussi Mary DeMarle) explique que ça va mieux aujourd’hui. Square Enix l’avait déjà laissé entendre lors de leur test, les opérations et les communications ont réussi à faire redémarrer la machine :

«Nous créons des jeux pour toucher les gens, nous créons des jeux pour toucher un public. Et c’est bien qu’il trouve son public, et c’est bien qu’il continue d’avancer. ”

“Ce que j’aime en ce moment, c’est que les gens, en particulier avec Game Pass, jouent et partagent l’expérience. ”

évidemment conduit pour son arrivée dans le catalogue Xbox Game Pass, les Gardiens de la Galaxie de Marvel s’en sortent mieux. Y si esto pudiera indicar que la oferta de Microsoft sigue siendo igual de efectiva cuando se trata de descubrir juegos que también vale la pena ver, al margen de los éxitos de taquilla que arrasan el mercado, esto sobre todo sugiere que la oferta podría permitir abrir les portes. de notoriété. Désormais, le titre d’Eidos Montréal est plus connu, plus reconnu aussi et peut donc aspirer à entrevoir un avenir. Et c’est que sans aucun doute une nouvelle œuvre serait davantage vue par les joueurs qui ont enfin pu profiter du voyage galactique.

Mais aujourd’hui, le moment n’est pas vraiment à l’évocation d’une suite comme le confirme Dugas :

« Pour l’instant, nous ne parlons pas de l’avenir. […] Ne dites jamais jamais et ne dites jamais rien. ”

En tout cas, Marvel Gardiens de la Galaxie se sentir mieux.

Leave a Comment