Bundesliga – Robert Lewandowski donne la victoire au Bayern face à Augsbourg (1-0)

Le Bayern triomphe dans sa répétition générale et décolle en championnat. Attendue au match retour après la déception de Villarreal en Ligue des champions (1-0), la formation munichoise a pris son temps pour redresser la situation sur la scène locale avec un troisième succès de suite face à Augsbourg (1-0). , samedi, lors de la 29e journée de Bundesliga. Un but sur penalty dans les dix dernières minutes de Robert Lewandowski (82e), son 32e de la saison, a récompensé un deuxième acte passionnant pour les Bavarois. Du coup, les hommes de Julian Nagelsmann prennent leurs distances avec Dortmund, de nouveau poussé à neuf points, tous les cinq matches depuis la fin de la saison. A la 13e place avant le début du match, Augsbourg perd une place au classement.

Julian Nagelsmann s’est donné beaucoup de mal pour avertir son monde : Vous n’avez plus le droit de vous détendre. A trois jours de la fin de la saison munichoise, le coach allemand a eu le retour des jauges pleines et une Allianz Arena comble pour préparer le terrain avant d’accueillir Villarreal. Le début de derby ne s’est pas déroulé comme souhaité, la faute à une formation d’Augsbourg en pleine confiance, assise sur une série de deux victoires de suite. Vainqueur de leurs trois dernières rencontres avec le Bayern, l’entraîneur des Fuggerstädter Markus Weinzierl connaît la formule pour vaincre les champions en titre. Après un premier acte en demi-teinte, les deux équipes sont rentrées aux vestiaires sans avoir marqué le moindre but, chose rare pour le Bayern, déjà agité à ce stade dans la Céramique.

Ligue des Champions

Surprise : le Bayern, coincé à Villarreal, est dans un sale pétrin

04/06/2022 à 20:56

Le Bayern s’est réveillé après la pause

Sous l’impulsion de Jamal Musiala sur ses jambes, entré dans le break, les locaux ont entamé le deuxième acte avec de bien meilleures intentions. Rythme, intensité et enfin les premières occasions, avec une tête décentrée de Robert Lewandowski déviée in extremis par son compatriote Rafal Gikiewicz (46e). Près d’un quart d’heure plus tard, c’est Joshua Kimmich d’une frappe sèche qui a réchauffé les gants du gardien polonais d’Augsbourg (63e). Après un premier acte solide, les Augsbourgeois ont baissé le pied en début de seconde mi-temps, un décochement qui a failli permettre à l’équipe munichoise d’ouvrir le score. Après le premier orage, les Fuggerstädter ont fait trembler les 75.000 spectateurs présents dans les tribunes, notamment dans ce ballon de Ricardo Pepi dans la surface, mais entouré de trois joueurs adverses (70e).

Soutenues par les nouveaux entrants Alphonso Davies et Kingsley Coman, les vagues du Bayern submergent peu à peu l’arrière-garde d’Augsbourg. D’un enchaînement crochet extérieur dont il a le secret, le Français a sonné la révolte (74e). C’est finalement sur une faute inoffensive et un jeu de deux que les locaux ont brisé la résilience d’Augsbourg. Lancé sur le flanc gauche, Davies releva la tête et envoya un centre à Lewandowski. La tête du Polonais est encadrée mais surtout détournée du bras par Reece Oxford. Pénalité logique (80º). Face à son compatriote, Lewandowski n’a pas hésité et a trompé Gikiewicz d’un contre-pied parfait, synonyme de sa 32e victoire en championnat (82e).

Contraints dès lors de se découvrir, les visiteurs ont essuyé d’immenses occasions munichoises en fin de match. Auteur d’un match complet, Gikiewicz a dû travailler pour devancer l’appel de Lewandowski, astucieusement servi par Thomas Müller (85e). Pourtant, le gardien polonais était impuissant face à un tir de canon de Kimmich, dévié sur la barre transversale (86e). Altruiste, Lewandowski voyait le mouvement de Musiala dans les six mètres mais un retour héroïque de Niklas Dorsch sur sa ligne empêchait le but du break (90e).

Malgré quelques situations ambiguës, la défense du Bayern au fort accent tricolore a tenu ses positions. L’essentiel est fait, avec une 22e victoire en Bundesliga et une avance encore portée à neuf longueurs sur Dortmund. Les doutes ne sont pas tous évacués cependant, la faute à un premier acte divertissant et sans dépassement. Nul doute que des corrections devront être apportées avant le match retour contre Villarreal mardi. Sous peine de quitter prématurément la reine des compétitions européennes.

Bundesliga

Tolisso, le cercle vicieux infernal des blessures

06/04/2022 à 10:34

Ligue des Champions

115 buts marqués cette saison : le Bayern, l’impressionnante tornade

04/05/2022 à 22:53

Leave a Comment