ADVERTISEMENT

Cameroun : Absence de Bensebaïni, élan populaire, paroles de Song… Belmadi dit tout avant la frayeur !

Zapping de notre Mondial EXCLU : Ronaldo, Ben Arfa, Lassana Diarra… Le onze de rêve d’Hannibal Mejbri !

Vendredi soir, l’Algérie a fait un grand pas vers la qualification pour la Coupe du monde après avoir remporté son match aller contre le Cameroun. Pas de quoi exciter Djamel Belmadi, qui s’attend à un match retour tout aussi difficile. Découvrez les temps forts de sa conférence de presse dans les commentaires rapportés par DZpie.

Sur l’importance de la récupération

“Quand on a un match avec autant d’intensité, avec autant d’énergie, la première chose est de bien récupérer. Nous nous sommes mis au travail, c’était la partie principale du travail. A Sidi Moussa nous avons le gabarit et le matériel signifie bien récupérer. Il faut maintenant se replonger dans cette deuxième bataille. L’aspect psychologique, quand on sort d’une bonne performance, nous aide à récupérer plus facilement ».

ADVERTISEMENT

Sur l’absence de Bensebaïni

« Du fait de l’absence de Ramy Bensebaïni, on connaît sa valeur, on sait à quel point il est important pour cette équipe. J’espère que son remplaçant sera aussi bon.

À propos du booster Benrahma

« Le Benrahma était sur la liste étendue. Avec l’absence de Bensebaïni, le fait qu’on joue à domicile, on a décidé de faire appel à un renfort en attaque ».

À propos du Cameroun

“Le Cameroun a perdu, lâche ta séquence sans défaite. Toutes les raisons du monde sont là pour que tu sois déçu et surtout très contrarié. Il y a beaucoup de choses à craindre dans cette équipe camerounaise bien sûr. On connaît leur jeu offensif, leur puissance athlétique, le fait qu’ils soient bons sur coups de pied arrêtés. Nos joueurs sont conscients des qualités du Cameroun. Nous sommes totalement concentrés sur ce match retour”.

ADVERTISEMENT

à propos de la chanson

“Les mots de l’entraîneur sont sa responsabilité. Nous avons un objectif et nous y travaillons.”

Sur ses principes de jeu

« Le plus important est ce que nous allons faire et ce que nous devons faire. Certes il faut tenir compte de l’adversaire, de ses qualités/faiblesses, mais surtout appliquer nos principes et notre plan de jeu ».

Sur la suspension de Bensebaïni

“Sur le carton de Ramy Bensebaïni, tu te diriges vers une décision injuste. Ramy ne s’est pas trompé, il a fait une touche tardive et n’a pas été averti, c’était un carton jaune direct.”

À propos de Slimani

“Je suis d’accord avec le carton d’Islam Slimani mais, sans justifier sa performance, c’était après une grosse faute, un carton jaune sans penalty à Fai, qui était dans la même situation que Ramy et n’aurait pas joué demain.”

« Islam Slimani n’a pas besoin de mon aide (pour battre le record de Drogba), il est prêt ! Il aime les défis comme celui-ci, il travaille bien et il veut vraiment marquer pour aider son équipe, qui a très bien fait à Japoma ».

dans les ventilateurs

“Le soutien des supporters, c’est ce qu’on veut, on en est très content et on veut surtout leur faire plaisir”.

À propos de la vente de billets

“J’ai vu des images d’achat de billets, angoissantes. Nous souhaitons amener tous nos fans dans les meilleures conditions. Demain, si Dieu le veut, nous les rendrons heureux.”

Sur le match contre le Burkina Faso

“C’est le match contre le Burkina Faso qui nous permet de rester en vie, encore là aujourd’hui.”

sud zerrouki

“Il y a beaucoup d’intelligence de jeu chez Ramiz Zerrouki, sans le ballon, dans ses déplacements, dans sa façon de combler les écarts.”

Sur le choix du stade

“Le choix de Tchaker ? Ce sont les joueurs qui se sentent bien là-bas, on a une série d’invincibilité, il y a un ensemble de paramètres qui nous ont permis de nous sentir bien là-bas. Ce n’est pas une superstition, c’est surtout un ressenti. Quant au choix du stade, j’ai surtout suivez l’avis des joueurs, ce sont eux les acteurs sur le terrain”.

en chemin

“La satisfaction lors du dernier match était là. Ils ont mis en application ce que nous avions fait d’un point de vue pratique pendant le camp et d’un point de vue théorique pendant les 2 derniers mois. Même si nous étions satisfaits après notre victoire au Cameroun, la satisfaction “, il reste encore un match retour. Mes joueurs sont des professionnels. Si nous avons le même résultat positif demain, il y aura un autre spectacle de joie, un peu moins contenu que je ne l’imaginais !”

Sur l’humeur camerounaise

“Difficile de parler pour les Camerounais. La tristesse, la frustration, la déception étaient certes présentes, mais surtout ils se disent qu’il y a un second parti et ils y croient, c’est sûr.”

Pour resumer

Djamel Belmadi, le sélectionneur de l’Algérie, était présent à la veille du match retour du prisonnier contre le Cameroun. L’entraîneur des Fennecs a insisté sur l’idée de reprise et s’attend à un match retour aussi difficile que le match aller.

Nathan Bricout

Leave a Comment