“Clairement” rien n’est décidé au second tour, estime le directeur des études à l’institut de sondage Ipsos

Marina LePen “a d’importantes réserves de voix”plus « Il faudra mobiliser une partie des abstentionnistes dès le premier tour » Oui “Elle veut espérer passer la barre des 50% au second tour”, analyse lundi 11 avril sur franceinfo Mathieu Gallard, directeur des études à l’institut de sondage Ipsos. Un premier sondage réalisé à l’issue du premier tour donne Emmanuel Macron vainqueur avec 54% des voix contre Marine Le Pen avec 46% : “Clairement, quand on est à ces niveaux d’écart, ça veut dire que le second tour va être décisif”assuré.

>> Résultats présidentiels 2022 : suivez les réactions en direct au lendemain du premier tour.

franceinfo : Vous n’aviez pas vu venir le score de Jean-Luc Mélenchon. Parce que ?

Mathieu Gallard : C’est vrai qu’il y a eu une dynamique utile de vote en faveur de Jean-Luc Mélenchon, mais globalement en faveur des trois candidats qui partent en tête. Ils s’en sortent tous mieux, un peu mieux pour Emmanuel Macron et Marine Le Pen que ce à quoi nous nous attendions lors de notre dernier sondage et nettement mieux pour Jean-Luc Mélenchon.

“Une partie des électeurs de Yannick Jadot, Anne Hidalgo ou Fabien Roussel a finalement décidé au dernier moment de voter utile”.

Mathieu Gallard, directeur des études à l’institut de sondage Ipsos

à franceinfo

Afin de favoriser le candidat de gauche le mieux placé, mais aussi, semble-t-il, parce que [Jean-Luc Mélenchon] elle a mobilisé une petite partie des abstentionnistes qui, finalement, au dernier moment, se sont décidés à voter. Vous pouvez le voir dans les chiffres de participation, qui sont également un peu meilleurs que prévu.

54% des voix pour Emmanuel Macron contre 46% pour Marine Le Pen dans son dernier sondage. Rien n’est joué ?

En clair, quand on est à ces niveaux d’écart, cela veut dire que la campagne du second tour sera décisive. On a vu que de nombreux candidats ont finalement appelé très vite à voter pour Emmanuel Macron ou ont dit que, de toute façon, ils le feraient personnellement. Ensuite, il y aura des événements de campagne. Évidemment, le débat, dont on sait qu’il était en 2017, avait été extrêmement important. Alors oui, elle sera décisive et bien plus qu’en 2017 où, compte tenu du rapport de force au premier tour, la victoire d’Emmanuel Macron ne faisait pas de doute. Ce n’est pas tellement le cas cette année.

Passer en tête au premier tour vous donne-t-il un répit pour le second ?

Ce sont surtout honnêtement les réserves de vote potentielles qui sont utiles. Et il y en a pour Emmanuel Macron. Le paradoxe est qu’il est plutôt à gauche. Certes, parmi les petits candidats plutôt de centre gauche, Yannick Jadot, Anne Hidalgo, mais surtout Jean-Luc Mélenchon. Et là réside la difficulté.

“Dans ce sondage que nous avons réalisé après l’annonce du premier tour, on voit que seulement 34% des électeurs de Jean-Luc Mélenchon voteraient pour Emmanuel Macron et 30% pour Marine Le Pen”.

Mathieu Gallard

en france infos

En 2017, seuls 7 % des électeurs de Jean-Luc Mélenchon ont finalement voté pour Marine Le Pen.

Est-ce à dire que Marine Le Pen a des réserves vocales plus élevées ?

Cela signifie que vous disposez de réserves de voix importantes. Pour la première fois, elle a un candidat dont l’électorat se tournera massivement vers elle. Il s’agit évidemment d’Eric Zemmour. 85% des électeurs d’Éric Zemmour nous disent qu’ils voteront pour Marine Le Pen. Il y a ceux qui s’abstiennent et il y a ceux qui voteraient pour Emmanuel Macron, mais très peu. Ensuite, vous avez aussi quelques réservations chez Valérie Pécresse. Un peu plus d’un quart des électeurs de Valérie Pécresse voteraient pour elle. Et puis, encore une fois, ce sont les électeurs de Jean-Luc Mélenchon. Environ 30 %. Et puis, s’il veut espérer passer la barre des 50 % au second tour, il devra mobiliser une partie des abstentionnistes du premier tour. Mais on sait que mobiliser les abstentionnistes est encore plus difficile que de convaincre les électeurs des autres candidats.

Leave a Comment