« CODA » triomphe aux Oscars, Will Smith couronné pour « The Williams Method »

Faten Amal Harby
en sérieAvec Nelly Karim, Fadia Adel Ghany, Mohamed al-Tagy
Regardez-le sur MBC Shahid

En sondant le paysage télévisuel du Ramadan, même s’il est difficile d’obtenir des informations sur chaque série avant sa diffusion au début du mois sacré, une question pertinente pourrait être : qui est la star ? Après tout, il s’agit d’une entreprise vedette et, en règle générale, les séries qui présentent les acteurs les plus populaires et les plus respectés de la région sont celles qui valent la peine d’être suivies. L’année dernière, Newton’s Cradle, avec Mona Zaki, était de loin la série en langue arabe la plus populaire de l’année. Prévue sur Netflix plus tard dans l’année, elle connaît un succès renouvelé. Cette année, c’est une autre star égyptienne tout aussi populaire, Nelly Karim, qui pourrait l’emporter. Faten Amal Harby suit le parcours d’une mère divorcée qui entre en conflit avec son ancienne belle-mère au sujet de la garde de ses deux filles alors qu’elle tente de se remarier. Cette histoire semble jeter un regard honnête sur les difficultés auxquelles les femmes sont confrontées dans l’Égypte moderne.

Bab Al Hara

chapitre
Avec Najah Safkouni, Jalal Shammout, Salma al-Masri
Regardez-le sur Starzplay

L’une des séries les plus populaires de l’histoire de la télévision arabe revient pour sa 12ème saison. Bab Al Hara est une saga de plusieurs décennies qui suit une famille à Damas, en Syrie, pendant l’entre-deux-guerres, alors que le pays luttait pour se libérer de la domination coloniale française. La série était un phénomène au milieu des années 2000; Sa deuxième saison aurait été regardée par 50 millions de téléspectateurs et aurait maintenu sa popularité pendant plus de quinze ans après ses débuts en 2006. La dernière saison suit la même famille dans le quartier d’Al-Dabe. Bien que le casting se soit diversifié au fil des saisons, ce qui est rare pour les séries Ramadan, la série, malgré ses hauts et ses bas, reste un incontournable pour de nombreuses familles de la région.

Al-Asuf

dès
Avec Nasser al-Qasabi, Abdallah al-Sinani, Habib al-Habib, Reem Abdallah
Regardez-le sur MBC Shahid

Le drame saoudien populaire revient pour sa troisième saison. Jusqu’à présent, chaque saison a donné vie à une décennie différente. La première série traitait des changements survenus dans le Royaume dans les années 1970 ; le second s’est concentré sur les années 1980. Cette fois, c’est le tournant des années 1990, une décennie au cours de laquelle les événements politiques et culturels ont changé la vie des habitants de Riyad et d’ailleurs. Si la série a mis en lumière les luttes intergénérationnelles qui ont contribué à façonner l’Arabie saoudite d’aujourd’hui, elle a également suscité de nombreux débats sur les réseaux sociaux saoudiens, conduisant à une dissection élargie de l’histoire récente du Royaume. Alors que la série approche du présent, la troisième saison promet d’être la plus commentée. En tout cas, elle est racontée avec un style et un talent qui ont fait de la série un phénomène dans le Royaume.

Le Meshwar

guerre des mailles
Avec Mohamed Ramadan, Dina el-Sherbiny, Ahmed Magdy
Regardez-le sur MBC Shahid

Mohamed Ramadan est peut-être la superstar la plus controversée de tout le monde arabe. Pourtant, cet acteur et rappeur égyptien est sans aucun doute l’une des personnalités les plus populaires de la télévision arabe. Chaque année, à l’occasion du ramadan, le joueur de 33 ans a tendance à se réinventer et à s’aventurer sur de nouveaux territoires. Dans Zelzal, en 2019, il incarne un homme qui a tout perdu dans un tremblement de terre. Dans The Prince des années 2020, il a joué le nouveau chef réticent d’une famille en expansion après la mort de ses parents. Mousa, en 2021, a exploré l’Égypte des années 1940, avec une intrigue lourde et un regard parfois comique. Dans El Meshwar, Ramadan a trouvé son partenaire d’écran le plus intéressant à ce jour : il fait équipe avec l’actrice égyptienne Dina el-Sherbiny (Horoob Etirari : Forced Escape, Detention Letter). Il met en scène un mari qui fait face à une femme affligée par une malédiction dans ce qui se présente comme une série d’horreur et de suspens signée par la célèbre scénariste Mariam Naoum. Ce dernier est également en train d’écrire l’histoire de la série The Alexandria Killings, qui sortira prochainement.

Sanawat Al Jarish

Sanawat
Avec Hayat al-Fahad, Hamad al-Omani, Laila al-Samman
Regardez-le sur Dubai TV

En 2020, la série koweïtienne Umm Haroun a été la série du Ramadan qui a suscité le plus de débats. Cette année, tous les regards sont tournés vers la première dame fictive du Koweït, Hayat al-Fahad, qui, à 73 ans, explore à nouveau des moments moins connus de l’histoire du Golfe. Sanawat Al-Jarish (“Les années d’Al-Jarish”) relate les années de sécheresse auxquelles la région du Golfe a été confrontée pendant la Seconde Guerre mondiale. Al-Fahad elle-même a déclaré que cette histoire était inspirée de la réalité et qu’elle était destinée à informer les jeunes générations du Golfe sur la vie de leurs ancêtres, les difficultés qu’ils ont rencontrées et la tragédie que peuvent représenter les guerres. L’affiche du spectacle évoque les écrits du célèbre écrivain palestinien Mahmoud Darwish, avec son poème La guerre finira : « La guerre finira / Les dirigeants se serreront la main / Et cette femme continuera d’attendre son fils martyr.

costumes saoudiens

costume
Avec Asser Yassin, Ahmed Dawoud, Tara Emad, Saba Moubarak
Afficher sur OSN

Une version de Suits taillée sur mesure pour le monde arabe ? Adaptation de la populaire série américaine qui a duré neuf saisons entre 2011 et 2019, Suits Arabia réunit certains des plus grands noms de la région devant et derrière la caméra, dont Asser Yassin et Ahmed Dawoud en tant que duo principal de la série et, comme Rachel, Tara Emad (sur la photo). Ce dernier a une fois présenté Megan Markle au monde et le prince Harry lui-même. La série, co-écrite par le producteur vedette Mo Hefzy (Perfect Strangers, Paranormal, Sheikh Jackson), est centrée sur deux hommes dans un cabinet d’avocats impitoyable. l’un est bourré de faux titres et doté d’une mémoire photographique et l’autre, proche de l’élite, tient à garder le secret de son ami. Les deux premières saisons de la série, dont l’avenir est prévu sur le long terme, seront diffusées sur une trentaine d’épisodes pendant le ramadan. Le format de l’histoire originale sera légèrement modifié pour offrir de nouvelles surprises et préserver ce que les téléspectateurs du monde entier ont adoré.

Lécher avec Bas

ennuyait
Avec Mohammad Orfali
Regardez-le sur Discovery+

Besoin d’une pause dans les séries télévisées? Le chef syrien Mohammed Orfali est là pour vous. Après tout, comment parler du mois de Ramadan sans mettre en avant les saveurs merveilleuses et incomparables qu’apportent l’iftar et le sahur ? Sur Lahme w Bas, le chef primé et co-fondateur d’Orfali Bros Bistro, nommé 6e meilleur restaurant de la région Mena en 2021 par le classement 50 Best, emmène les téléspectateurs dans un voyage où il prépare un mélange de plats à la fois traditionnels et international avec des produits à base de viande.
Ce programme de cuisine proposera divers cours sur les entrées, les salades, les accompagnements et les plats principaux. Tous sont conçus pour inspirer l’iftar et le sahur du lendemain. C’est votre chance de découvrir l’une des étoiles montantes les plus remarquables de la région, qui vous aidera à imiter votre propre style.

Ce texte est la traduction d’un article publié sur Arabnews.com

Leave a Comment