conditions de voyage en avril

Avec l’amélioration de la situation sanitaire liée au Covid 19, qui semble se confirmer, plusieurs pays optent pour une réduction des conditions de voyage.

En Algérie, au Maroc et en Tunisie, les autorités ont pris en compte cette évolution de la situation sanitaire, avec des mises à jour sur les conditions de voyage depuis et vers leurs aéroports respectifs.

Grâce à la levée des restrictions, l’offre de vols s’améliore. On fait le point sur les conditions de voyage dans chaque pays pour ce mois d’avril 2022.

Voyage en Algérie : plus de vols, moins de prix

Fin mars, le ministère algérien des Transports a annoncé l’ajout de 64 nouveaux vols au programme d’Air Algérie, dont 49 avec la France.

Les compagnies aériennes étrangères opérant en Algérie ont obtenu la même part de vols. Ce programme est entré en vigueur début avril. Cela a eu pour effet de provoquer une forte baisse des prixsurtout de France.

Avant cela, l’Algérie avait décidé d’assouplir les conditions sanitaires applicables aux voyageurs.

Depuis la mi-mars, les conditions sanitaires d’entrée des voyageurs dans les aéroports, ports et passages frontaliers terrestres algériens ont été assouplies. Les mêmes mesures restent en vigueur en avril.

Ainsi, le voyageur vacciné contre le coronavirus n’est tenu de présenter qu’un carnet de vaccination datant de moins de 9 mois. Pour les voyageurs non vaccinés, un test RT-PCR de moins de 72 heures sera exigé pour entrer sur le territoire national.

L’obligation du test antigénique à l’arrivée aux points d’entrée sur le territoire national est supprimée.

Maroc : vers une nouvelle simplification du protocole pour les voyageurs

Côté marocain, les conditions d’entrée pour ce mois d’avril restent les mêmes que le mois dernier. Mais si les liaisons aériennes avec de nombreux pays ont été rétablies depuis le 7 février, les voyageurs s’attendent à ce que les services maritimes reprennent. Les traversées maritimes ont repris uniquement avec l’Espagne. Pour la France et l’Italie, aucune date n’a été annoncée.

Actuellement, les voyageurs souhaitant se rendre au Maroc doivent toujours présenter un carnet de vaccination et un test PCR négatif moins de 48 heures avant l’embarquement.

De plus, certains passagers doivent également passer des tests antigéniques dans les aéroports. Il est à noter que cette mesure se fait de manière aléatoire et ne concerne pas tous les voyageurs.

Cependant, les médias marocains affirment que l’obligation de présenter une preuve négative il serait bientôt suspendu pour les voyageurs aériens.

Par ailleurs, pour les entrées par voie maritime, le Maroc a décidé de suspendre Le devoir Test PCR négatif pour les voyageurs vaccinés.

Tunisie : protocole sanitaire encore allégé et promotion sur les vols

En Tunisie, l’obligation d’un test antigène ou PCR n’est plus obligatoire pour les passagers vaccinés.

Le voyageur est toujours tenu de présenter un carnet de vaccination contenant le calendrier complet de vaccination contre le Covid-19. La mesure du test de dépistage à l’arrivée dans les aéroports tunisiens est également en vigueur, mais de manière aléatoire et ne concerne pas tous les passagers.

Dans le cas où la personne serait testée positive au Covid-19, elle devra s’isoler pendant une période de 5 à 7 jours.

Quant aux passagers qui n’ont pas encore reçu le vaccin contre le coronavirus ou qui n’ont reçu qu’une seule dose (calendrier vaccinal incomplet), ils seront soumis à plusieurs conditions.

Ils doivent présenter un test négatif avec un QR code, se faire tester à leur arrivée et éventuellement s’isoler pendant 5 jours.

En plus de ces reliefs, tunisair a lancé une promotion sur les vols avec plusieurs pays comme la France, l’Italie et l’Espagne. la tunisie attend plein de touristes Pour cette saison

Leave a Comment