Déclaration du directeur canadien de la santé publique, 25 mars 2022

OTTAWA, IN25 mars 2022 /PRNewswire/ –

La pandémie de COVID-19 continue de causer du stress et de l’anxiété à de nombreux Canadiens, en particulier ceux qui n’ont pas accès à leur réseau de soutien habituel. le portail en ligne Mieux-être Canada (EMC) offre aux personnes de tous âges à travers le pays un accès immédiat à un soutien gratuit et confidentiel en matière de santé mentale et de toxicomanie. Ces services sont disponibles 24 heures sur 24, sept jours sur sept. Servant de compagnon gratuit au portail en ligne d’EMC, l’application Bien-être offre aux Canadiens un moyen supplémentaire d’accéder à des ressources en ligne liées à la santé et à la consommation de substances, et d’évaluer et de surveiller les aspects de leur bien-être mental. .

agence de santé publique Canada (ASPC) continue de surveiller les indicateurs épidémiologiques de la COVID-19 pour détecter, comprendre et communiquer rapidement les problèmes émergents préoccupants. Voici un bref résumé des dernières données et tendances à travers le pays.

L’ASPC publie les rapports suivants, qui contiennent davantage de données et d’analyses sur la COVID-19 :

Compte tenu de la transition vers un dépistage plus ciblé, divers autres indicateurs, notamment les taux de positivité des tests de laboratoire et le nombre quotidien de personnes hospitalisées et admises dans les unités de soins intensifs, restent importants pour suivre les tendances. Le nombre quotidien moyen de cas s’est stabilisé à l’échelle nationale, mais des variations régionales subsistent à travers le pays, plusieurs provinces et territoires signalant des augmentations. Comme les mesures de santé publique sont assouplies, les niveaux de transmission ne devraient pas augmenter car le virus SARS-CoV-2 reste répandu. Le taux de positivité des tests de laboratoire pour la période de 7 jours la plus récente (du 16 au 22 mars 2022) était de 14,5 %, ce qui indique que l’activité reste répandue dans le pays.

Les tendances des cas graves continuent de diminuer à l’échelle nationale, mais la situation varie selon les régions. Los últimos datos provinciales y territoriales muestran que, en promedio, el número de personas con COVID-19 que buscaron atención en hospitales cada día durante los últimos siete días (18-24 de marzo de 2022), fue un 7,4% inferior al semaine dernière. Au cours de la même période, le nombre de personnes vues chaque jour dans les unités de soins intensifs a diminué de 15,3 % par rapport à la semaine précédente, avec 34 décès signalés en moyenne chaque jour (18-24 mars 2022). Maintenir le taux d’infection à un faible niveau reste essentiel pour ralentir davantage l’augmentation des cas de maladies graves et protéger les populations vulnérables dans les semaines à venir.

Comme nous nous attendons à ce que le virus SARS-CoV-2 évolue constamment, nous surveillons de près la situation au pays et à l’étranger et nous nous préparons à l’émergence de nouvelles variantes. Dans plusieurs provinces et territoires, la sous-variante Omicron BA.2 est désormais la variante prédominante. À l’échelle internationale, le taux de croissance de la sous-variante BA.2 semble être le plus élevé lorsqu’il existe une combinaison des facteurs suivants : la dépendance à la dose de rappel est faible et la sous-variante BA.1 n’a pas encore provoqué de taux élevés d’infection. Bien que les preuves indiquent que le sous-variant BA.2 est plus transmissible que BA.1, BA.2 ne semble pas être associé à une maladie plus grave dans les populations vaccinées. Cependant, cette sous-variante a toujours le potentiel de rendre gravement malades les personnes sans immunité préalable, ce qui souligne l’importance de recevoir toutes les doses du vaccin COVID-19, y compris un rappel si éligible.

Les dernières données provinciales et territoriales indiquent que plus de 81 % de la population générale est déjà complètement immunisée. Selon les données de couverture vaccinale par âgeAu 20 mars 2022, plus de 88 % des personnes âgées de 12 ans et plus avaient reçu au moins une dose et plus de 84 % étaient complètement immunisées, tandis que 57 % des enfants âgés de 5 à 11 ans avaient reçu au moins une dose. . une dose

Les autorités sanitaires continuent de recommander fortement des vaccinations COVID-19 à jour pour toutes les personnes éligibles, y compris ceux qui ont été ou pourraient avoir été infectés par le COVID-19. Au total, plus de 5,2 des millions les Canadiens admissibles ont besoin d’une ou de plusieurs doses pour terminer leur série primaire, et beaucoup d’autres sont admissibles à une dose de rappel pour augmenter votre protection, qui peut avoir diminué depuis la deuxième dose, et pour obtenir une protection encore meilleure contre les maladies graves causées par Omicron. En particulier, il est très important de recevoir un dose de rappel si vous êtes admissible et surtout si vous avez 50 ans ou plus. Des études récentes indiquent qu’une dose de rappel d’un vaccin à ARNm COVID-19 améliore la réponse immunitaire globale, ce qui peut fournir une protection plus durable et éventuellement une meilleure efficacité contre les variants. Depuis le 24 mars plus de 17,7 millions de troisièmes doses ont été administrés. Selon les données nationales au 20 mars 2022, plus de 83 % des personnes âgées de 70 ans et plus et 61 % à 75 % des personnes âgées de 50 à 69 ans ont reçu une dose supplémentaire.

Alors que nous entrons dans une phase de transition de la pandémie et que nous continuons à aller de l’avant, notre plus grand atout pour l’avenir sera de rester vigilant et de nous souvenir des habitudes de protection personnelle que nous avons apprises. Au niveau individuel, la meilleure façon de rester préparé est gardez vos vaccinations COVID-19 à jouret notamment recevoir un dose de rappel si éligible, et continuez à suivre les conseils de santé publique en fonction de l’épidémiologie et des circonstances locales pourévaluer vos risques individuels et familiaux et prendre des décisions sur l’utilisation de mesures de protection individuelle. En particulier, porter un masque bien conçu et bien ajusté, éviter les endroits bondéset optimisation de la ventilation intérieure ce sont des couches de protection qui peuvent réduire le niveau de risque, quel que soit le contexte.

Nous pouvons également rester en meilleure santé en mettant à jour notre vaccins recommandés aussi bien que vaccinations de routine pour les enfants et les adultes. Pour plus d’informations sur les vaccinations dans votre région, contactez votre autorité locale de santé publiquevotre fournisseur de soins de santé ou toute autre source d’information fiable et crédible, telle que Immunisation.ca et canada.caqui fournissent des renseignements qui permettent aux Canadiens de comprendre Bénéfices associés à la vaccination contre le COVID-19.

Les Canadiens et les Canadiens qui veulent en faire plus peuvent partager des informations crédible Au dessus de Risques COVID-19 et pratiques de prévention et dans le mesures à prendre pour réduire la transmission de la COVID-19 dans les communautés. Je vous invite à lire mon document d’information pour en savoir plus Informations et ressources sur la COVID-19 ainsi que des moyens de réduire les risques et de vous protéger et de protéger les autres, y compris des informations sur vaccination contre le covid-19.

SOURCE Agence de santé publique de Canada

Pour plus de renseignements : Relations avec les médias, Agence de la santé publique du Canada, 613-957-2983, [email protected]

Leave a Comment