des dizaines de milliers de morts à Marioupol, selon Zelensky

Publié dans : Modifié :

Le président ukrainien Volodymyr Zelensky a déclaré lundi que des dizaines de milliers de personnes avaient probablement été tuées lors de l’assaut russe contre Marioupol dans le sud-est de l’Ukraine. Il a de nouveau demandé de l’aide pour pouvoir “survivre à la guerre”. Sur le plan diplomatique, le chancelier autrichien, Karl Nehammer, est attendu à Moscou, après s’être rendu samedi en Ukraine, où il rencontrera dans l’après-midi le président russe Vladimir Poutine, avec « l’intention de tout mettre en œuvre pour prendre des mesures en faveur de la paix ». . Suivez notre direct.

  • 11h41: L’UE travaille sur un éventuel embargo russe sur le pétrole, selon les ministres

La Commission européenne est en train d’élaborer une proposition sur un éventuel embargo sur le pétrole russe, bien que cette option ne fasse pas encore l’unanimité parmi les Vingt-sept, ont déclaré les ministres des Affaires étrangères d’Irlande, des Pays-Bas et de Lituanie.

“Ils travaillent actuellement pour que le pétrole soit inclus dans la prochaine série de sanctions”, a déclaré le diplomate irlandais Simon Coveney à son arrivée à Luxembourg pour une réunion du conseil des Vingt-sept ministres des Affaires étrangères. qui devrait discuter notamment de l’offensive russe contre l’Ukraine.

  • 11h32 : Ericsson suspend indéfiniment ses activités en Russie

L’équipementier de télécommunications suédois Ericsson a annoncé la suspension pour une durée indéterminée de ses activités en Russie, où il fournit deux des principaux opérateurs de téléphonie mobile.

Le géant suédois, qui avait déjà temporairement suspendu ses activités fin février après l’invasion de l’Ukraine par Moscou, indique que cette décision est désormais sine die et dit “être en contact avec ses clients et partenaires”.

  • 11h22 : La Russie détruit des systèmes de missiles S-300 donnés par un pays européen

La Russie a détruit des systèmes de missiles anti-aériens S-300 fournis à l’Ukraine par un pays européen, a annoncé le ministère russe de la Défense.

Le ministère a déclaré que des missiles russes Kalibr lancés par la mer avaient détruit dimanche quatre lanceurs S-300 cachés dans un hangar à la périphérie de la ville ukrainienne de Dnipro. Selon la Russie, 25 soldats ukrainiens ont été touchés par cette attaque.

  • 10h55 : Zelensky parle de dizaines de milliers de morts à Marioupol

“Mariupol a été détruit, il y a des dizaines de milliers de morts, mais même malgré cela, les Russes n’arrêtent pas leur offensive”, a déclaré le président ukrainien dans une allocution diffusée par vidéo aux parlementaires sud-coréens.

  • 9h07 : De nouvelles sanctions contre la Russie restent sur la table

Des sanctions européennes supplémentaires contre la Russie sont encore possibles, a déclaré le haut représentant pour les affaires étrangères de l’Union européenne, Josep Borrell, interrogé sur la possibilité que les Vingt-Sept envisagent un embargo russe sur le pétrole.

“Les sanctions sont toujours sur la table”, a déclaré le chef de la diplomatie européenne aux journalistes à son arrivée à Luxembourg pour un conseil qui a réuni les ministres des Affaires étrangères des Vingt-Sept, qui discuteront notamment de l’offensive russe contre l’Ukraine.

  • 8h20 : la banque Société Générale cesse ses activités en Russie

La banque française Société Générale a annoncé lundi “cesser ses activités” en Russie et cédera l’intégralité de sa participation dans Rosbank, un poids lourd du secteur bancaire russe, ainsi que ses filiales d’assurance dans le pays, selon un communiqué.

Cette “opération envisagée devrait entraîner” un impact négatif sur ses comptes de 3,1 milliards d’euros, précise la banque qui poursuit ses activités en Russie depuis le début de l’invasion de l’Ukraine le 24 février.

  • 6h30 : chancelière autrichienne à Moscou

Le ministre autrichien des Affaires étrangères, après avoir visité l’Ukraine samedi, devrait être à Moscou lundi, où il rencontrera le président russe Vladimir Poutine.

Karl Nehammer a déclaré qu’il “a l’intention de faire tout son possible pour que des mesures soient prises pour la paix”, même s’il a reconnu que les chances d’y parvenir sont minces. Ce déplacement à Moscou est “une mission risquée” mais aussi une “fenêtre de dialogue”, a-t-il expliqué, estimant qu’une “diplomatie personnelle” est de mise.

Il a l’intention de parler au Kremlin. les “crimes de guerre” à Bouchaoù était samedi

avec AFP

Leave a Comment