ADVERTISEMENT

“Désolé pour ma brutalité” : Ali Baddou recadre sèchement un invité du live

Ali Baddou a élevé la voix ce samedi 9 avril sur le plateau de C l’Hebdo. En effet, le journaliste a été contraint de faire taire un de ses invités, pour faire respecter une règle très stricte.

Alors que les Français sont invités à se rendre aux urnes pour le premier tour de la présidentielle, le Code électoral prévoit la paralysie de la campagne présidentielle 48 heures avant le scrutin. Ainsi, durant cette période, les candidats ne pourront faire aucune déclaration, distribuer aucune brochure et la publication de sondages est interdite. De plus, les sujets directement ou indirectement liés à la campagne électorale doivent être interdits sur les plateaux de télévision. Une règle qui peut être difficile à insinuer, comme Ali Baddou l’a vu dans son émission C l’hebdomadairePrésenté ce samedi 9 avril sur France 5.

En effet, Ingrid Kragl, directrice de l’information pour Foodwatch était présente sur le plateau. Ce dernier est ainsi revenu sur les différents scandales sanitaires survenus récemment. “Le gouvernement a promis qu’il trouverait des solutions auprès de Lactalis…”, elle commence par déclarer, avant d’être très vite interrompue par Ali Baddou : “On ne peut pas parler du gouvernement, le silence électoral est fondamental… Il va falloir s’arrêter là. Lundi on pourra en parler”se souvient le journaliste.

ADVERTISEMENT

Ali Baddou : “C’est absolument interdit mais j’applique la loi”

Mais son invité insiste. : “Ils ont créé ce qu’on appelle un ‘rappel de consommation’.. C’en est trop pour Ali Baddou qui veut clore le débat : “On va s’arrêter là justement sur la question, j’en suis vraiment désolé, mais ce sont les règles et on les respecte. Vous avez écrit un livre sur la fausse nourriture et c’est autre chose qui est assez fascinant parce qu’on se demande ce qu’il y a dans nos assiettes. Mais désolé pour ma brutalité, mais dans ce cas c’est absolument interdit mais j’applique la loi”. En période électorale, les règles sont strictes.

widget de chargement

ADVERTISEMENT

Inscrivez-vous à la newsletter Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Leave a Comment