Elise Lucet aimerait “changer d’avis”, mais elle “n’a jamais emmené sa fille” chez McDo et Disney, “n’importe quoi” !

Elise Lucet est revenue sur France 2, jeudi 7 avril, pour un nouveau numéro de “Cash Investigation” consacré à McDonald’s. Venue évoquer cette nouvelle enquête sur le plateau de Buzz TV du Figaro, la journaliste a fait de rares confidences sur sa fille Rose, une adolescente de 15 ans, et son alimentation.

Elise Lucet n’a pas peur. Surtout quand il s’agit d’obtenir des informations ou faire la lumière sur une affaire, quitte à créer un scandale. Mais si son fort caractère fait sa renommée et le succès de l’émission, il lui a aussi joué des tours dans sa vie quotidienne.

Élise Lucett :je voudrais te faire changer d’avis

De temps en temps, j’aimerais changer de visage pour être totalement anonyme.“, a-t-il avoué sur le plateau de Figaro Buzz TV. Et à cause de à 58 ans, l’ex-compagne de Jean-Marie Cavada Avec qui il a eu une relation pendant dix ans, il aimerait parfois retourner dans l’ombre et éviter tout désagrément.

J’aime observer les gens, voir comment ils vivent, et je sens que quand ils me voient, ils changent d’attitude en fait.” Et d’ajouter : « Ils me disent des choses très intéressantes pour la profession, mais j’aimerais être complètement anonyme. s’asseoir pour prendre un café Oui Les gens regardent ou aller au travail et personne ne se lève soudainement et dit “elle est là””. elle a fait confiance.

Elise Lucet : son pire moment à la téléc’était n’importe quoi

Avant d’incarner le journaliste à la personnalité explosive de enquête de trésorerie, Élise Lucet était animatrice au Journal Télévisé. Aux commandes de 19-20 France 3 entre 1990 et 2005a rappelé le journaliste sur le plateau de Buzz TV de Figaro le pire moment de sa carrière télévisuelle.

Le journaliste, qui a épousé l’antiquaire Martin Bourgeois en 2006, malheureusement décédé d’une leucémie en 2011 à 43 ans, il a consacré 26 ans de sa vie à faire l’actualité. Parmi ses innombrables prises de vues aériennes, il garde un très mauvais souvenir de l’une d’entre elles en particulier.. Un après-midi, quelques minutes après le début de l’émission en direct, alors qu’il s’apprête à lancer le journal, une énorme erreur se produit..

La machine, qui à l’époque ingérait toutes les cassettes de journaux, est tombée en panne deux minutes en l’air“, elle se souvint. Avec Marc Autheman (son coéquipier sur 19-20 de 1992-1994), ils se précipitent pour lire ses pitchs pour retenir le maximum d’informations.

Au fil des minutes, la situation se complique et le stress atteint son paroxysme. “Dans le casque, ils nous ont dit qu’ils avaient retiré les sujets de la machine qu’ils désarmaient avec un tournevis.“, se rappela-t-elle. Si finalement, les sujets sont sauvegardés, rien ne se passe comme prévu. “Ce n’était pas du tout l’ordre du journal”, a-t-il expliqué. Et pour conclure. “On a fait un journal… C’était n’importe quoi !

Élise Lucett :Je n’emmènerai jamais ma fille au McDo

Dans une interview au Figaro publiée le 7 avril, Elise Lucet a déclaré manger très peu de frites et de nuggets McDonald’s. “Je n’aime pas la restauration rapide en général.Je privilégie les ingrédients naturels. Dans ma vie J’ai dû y manger 5 fois.“, dit-il à celui décoré du Légion d’honneur En 2008.

Maman d’une petite Rose, née en février 2007, la journaliste n’envisage pas d’y emmener sa fille. “Quand elle a été assez grande pour comprendre, j’ai dit à ma fille que je ne l’emmènerai jamais au mcdonalds et Disney. D’autre part, d’autres personnes l’ont emmenée. Elle a aimé mais elle apprécie de moins en moins.”, elle a rapporté.

Cash Investigation : Révélations troublantes

Lors de son entretien en FigaroElise Lucet s’est livrée dans les coulisses de l’enquête sur le géant de la restauration rapide. En France, la marque représente plus de 1 400 restaurants vendant près de 2 millions de repas par jour pour plus de 5 milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2019.

Parmi ses révélations, la mère de famille est revenue sur la vvaleur nutritionnelle du menu enfant Happy Meal.Nous avons prouvé dans cette Cash Investigation que la quantité de fer qui compose le petit steak haché est risible. (…) Donc, à 4 ou 5 heures de l’après-midi, ces jeunes enfants vont demander une collation sucrée, salée ou grasse, car il n’y a pas assez d’apport nutritionnel», a-t-il rapporté.

Aussi, la revue France 2 a ensuite montré qu’un hamburger vendu par la marque américaine de restauration rapide avait une teneur en fer inférieure à celle nécessaire à un organisme adulte. La raison ? L’utilisation de produits transformés qui réduisent la présence de minéraux.

Enfin, les recherches ont porté sur franchises indépendantes aux États-Unis qui représentent 95 % des restaurants. Ils sont soumis à trois redevances. L’un 4% pour payer les frais de communication et de publicité, l’autre 4% pour pouvoir utiliser l’image de marque de McDonalds et un dernier à louer. Cette redevance équivaut au total à 14 % du chiffre d’affaires, mais peut parfois atteindre 28 %. Un coût salé !

Leave a Comment