FIFA – Infantino est candidat à sa réélection à la tête de la FIFA

Gianni Infantino s’est positionné en rassembleur à la tête d’une planète football divisée. Le président de la FIFA a annoncé ce jeudi, à Doha, qu’il briguera sa réélection en 2023, tout en retirant le projet incendiaire de la Coupe du monde biennale et en prônant le «Le progrèsdu Qatar sur les droits de l’homme avant la Coupe du monde de 2022.

La FIFA n’a jamais proposé de Coupe du monde biennale

Ligue 1

Droits TV : Canal+ continue d’être débouté par la justice contre beIN

IL Y A UNE HEURE

Profitant du congrès annuel de l’organisation, à la veille du tirage au sort vendredi de la Coupe du monde au Qatar (21 novembre au 18 décembre), le dirigeant italo-suisse a tenté de désamorcer plusieurs dossiers brûlants, à commencer par la proposition visant à augmenter la fréquence des le premier événement de soccer pour les enfants de quatre à deux ans.

Arsène Wenger et Gianni Infantino

Crédit : Getty Images

La FIFA n’a jamais proposé de Coupe du monde biennale“mais il n’a étudié que son”faisabilité», a précisé Infantino, qui avait pourtant longuement défendu cette idée ces derniers mois. Mais le front du refus, qui va de l’Europe (UEFA) à l’Amérique du Sud (Conmebol) en passant par les associations de clubs ou de supporters, a apparemment poussé la tête de la Fifa appelle désormais le “engagementsur la réforme du calendrier international pour 2024.

“Est-ce envisageable d’aller en Coupe du monde sans Giroud mais avec Ben Yedder et Nkunku ?”

Vers un nouveau mandat ?

Le dirigeant polyglotte, en poste depuis 2016, a clôturé sous les applaudissements ce 72e Congrès, officialisant sa candidature en 2023 pour un troisième et dernier mandat de quatre ans. Elu en 2016 avec la promesse de “restaurer l’image de la FIFA“Pris dans un scandale mondial de corruption, Infantino n’a pas de grand adversaire déclaré pour le moment.

Le dirigeant, pointé du doigt depuis juillet 2020 par une procédure pénale pour avoir rencontré en secret le chef du parquet de la Confédération helvétique, a son histoire économique pour lui. La FIFA prévoit un chiffre d’affaires record de 7 000 millions de dollars (6 300 millions d’euros) durant le cycle de quatre ans s’achevant en 2022, plus que prévu, grâce à la prochaine Coupe du monde.

Infantino est au centre d’une procédure pénale depuis 2020.

Crédit : Getty Images

Et, pour lui, ce n’est pas le moment des propositions qui divisent. Bien que la réforme du calendrier international masculin et féminin reste une question urgente, la FIFA ne l’a pas inscrite à l’ordre du jour de son Congrès. Infantino n’a évoqué que jeudi que la Coupe du monde des clubs, que la FIFA souhaitait jadis étendre à 24 clubs (contre 8 aujourd’hui), ferait partie des discussions. Certains parlent d’un retour à la Coupe des Confédérations, un minitournoi à huit équipes disputé entre 1992 et 2019, ou d’un élargissement aux équipes américaines de la Ligue des Nations, créée en 2018 par l’UEFA.

Le Qatar est « exemplaire » selon Infantino

A huit mois de la Coupe du monde 2022, le patron de la FIFA a également fait face à des polémiques sur les droits des femmes et des personnes LGBT, ou encore des polémiques sur le statut des travailleurs migrants employés sur les chantiers au Qatar…”Les travailleurs migrants blessés ou les familles des personnes tuées lors de la préparation de la Coupe du monde doivent être pris en compte.», a fustigé Lise Klaveness, présidente de la fédération norvégienne, lors d’un discours offensant et notoire.

Infantino a répondu en assurant que le travail effectué par Doha sur cette question était «Copier“.”Bien sûr, tout n’est pas parfait, bien sûr ce n’est pas le paradis, mais aucun pays n’est le paradis.», a-t-il estimé. L’émirat a aboli à partir de 2016 la « kafala », un système de parrainage qui faisait des salariés une quasi-propriété de leur employeur, et a introduit en 2020 un salaire horaire minimum (de 1,30 dollar plus que suffisant pour Infantino).

Football

Les progrès en matière de droits de l’homme “sont immenses” au Qatar, selon Le Graët

IL Y A UNE HEURE

Football

Tour d’Europe : Le tirage au sort de la Coupe du monde expliqué, la Juventus post-CR7 et Everton en danger

IL Y A UNE HEURE

Leave a Comment