Guerre en Ukraine en direct : l’aéroport de Dnipro “complètement détruit” par de nouveaux bombardements

14:15

L’aéroport de Dnipro est “complètement détruit”

Un nouveau bombardement russe a visé l’aéroport de Dnipro dans le centre-est du pays. Elle a été “totalement détruite”, annonce le gouverneur de la région.

13:58

La propagande russe a conduit à Butcha, selon Kiev

Le ministre ukrainien des Affaires étrangères, Dmytro Kuleba, a appelé les scientifiques à étudier les effets de la propagande russe qui, selon lui, a ouvert la voie aux atrocités à Bucha, une ville près de Kiev qui a été sous occupation russe.

« Boucha ne s’est pas fait en un jour. Pendant de nombreuses années, les élites politiques et la propagande russes ont incité à la haine, déshumanisé les Ukrainiens, alimenté la supériorité russe et préparé le terrain pour ces atrocités”, a écrit Kouleba sur Twitter.

“J’encourage les enquêteurs du monde entier à examiner ce qui a conduit à Boutcha”, a-t-il poursuivi.

13:41

La banque russe VTB perd le contrôle de sa filiale européenne

Le groupe russe “n’a plus le contrôle” de VTB Bank SE, une filiale basée en Allemagne, après “l’interdiction de l’exercice des droits de vote”, explique l’autorité des marchés financiers BaFin dans un communiqué. Il est désormais interdit à la direction de l’entité européenne de “suivre les directives” de l’establishment russe, ajouté vendredi à la liste des entités sanctionnées par l’UE. L’interdiction des transferts de fonds aux “entités du groupe VTB” est en vigueur depuis “plusieurs semaines”, précise la BaFin.

VTB « ne peut plus disposer des actifs financiers » de sa filiale européenne, qui est ainsi « totalement isolée du groupe russe, selon le régulateur. L’établissement a déjà fait l’objet de sanctions américaines et a été exclu du système financier international Swift.

13:07

« Mon fils, mon fils ! »

Deux corps ont été découverts dimanche dans le trou d’homme d’une station-service sur une autoroute à l’extérieur de Kiev, près de la ville de Bouzova qui a été sous occupation russe, a déclaré un journaliste de l’AFP. La police et le personnel militaire étaient sur les lieux, utilisant un camion-citerne pour extraire l’eau de l’intérieur.

Les victimes semblaient être habillées en civils, mais selon les habitants elles pourraient faire partie de la défense territoriale.

Une femme s’est approchée de la scène du crime, a regardé à l’intérieur avant de s’effondrer lorsqu’elle a reconnu le corps par les chaussures : “Mon fils, mon fils”, a-t-elle crié. La police a scellé la scène avec du ruban adhésif et a attendu les démineurs avant de récupérer les corps. Des traces de chars sont visibles sur la route et il y a deux chars détruits près de la station-service.

12:49

La Croix-Rouge n’a pas pu atteindre Marioupol

Son équipe n’a pas réussi à atteindre Marioupol la semaine dernière malgré cinq jours d’efforts.

C’est ce qu’a déclaré le chef du Comité international de la Croix-Rouge en Ukraine.

Pascal Hundt a déclaré à Sky News que les conditions de sécurité n’étaient pas bonnes, ce qui a conduit l’équipe à reculer à environ 20 km de la ville du sud.

Il a ajouté qu’ils ont rassemblé les réfugiés en cours de route et que des voitures privées ont rejoint le convoi sous la bannière de la Croix-Rouge, avec plus de 1 000 personnes arrivant finalement à Zaporizhzhia. De nombreuses autres opérations similaires seront nécessaires dans les jours et les semaines à venir, a-t-il déclaré, ajoutant que l’organisation était en contact avec les autorités russes et ukrainiennes pour assurer un passage en toute sécurité.

12:17

Le pape appelle à la “trêve de Pâques”

Le souverain pontife veut “trouver la paix” à Pâques, le 17 avril. « Quel genre de victoire ce serait de planter un drapeau sur un tas de ruines ? le pape s’est interrogé sur “une guerre qui n’a pas de fin en vue”. “Une guerre qui apporte chaque jour sous nos yeux des massacres odieux et des cruautés odieuses commises contre des civils sans défense”, a-t-il dénoncé.

12:06

Une fosse commune découverte près de Kiev

Selon les autorités ukrainiennes, citées par Reuter, des dizaines de corps ont été découverts dans un fossé près d’une station-service de la ville. Plusieurs tombes similaires avaient déjà été découvertes dans la région de la capitale, encerclée depuis plusieurs semaines par l’armée russe.

11:18

L’UE discutera lundi du sixième paquet de sanctions contre Moscou

“Nous venons d’imposer de fortes sanctions à la Russie et nous nous préparons à une sixième vague”, a annoncé ce vendredi la présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, lors de sa visite à Kiev en compagnie du chef de la diplomatie Josep Borrell. Au cours de leur rencontre, les ministres discuteront avec le procureur de la Cour pénale internationale (CPI), Karim Khan, du soutien de l’UE aux enquêtes sur d’éventuels crimes de guerre en Ukraine.

11:00

Les trains ukrainiens “fantastiques”

“Bonjour, je suis Boris Johnson, Premier ministre du Royaume-Uni, je voyage à bord d’un fantastique train des chemins de fer ukrainiens de la Pologne à Kiev”, a-t-il annoncé dans le vidéo, où il apparaît debout à bord d’un train, vêtu d’une chemise blanche et d’un pull bleu marine. “Nous vous appelons ici les riens à faire. C’est lié à leur travail, mais cela reflète leur mentalité, une vraie mentalité dont font preuve les Ukrainiens en résistant à la terrible agression russe », poursuit-il.

10:00

Neuf couloirs humanitaires

Des couloirs humanitaires ont été ouverts dimanche pour permettre aux habitants de fuir, a annoncé la vice-première ministre ukrainienne Iryna Vereshchuk sur son compte Telegram. L’un des convois partira de Marioupol, en direction de Zaporijia, les autres de Berdiansk, d’Enerhodar et de Tokmak. Cinq autres sont prévus pour la région de Louhansk.

09:23

Une école et des immeubles d’habitation touchés à Lougansk

Des responsables ukrainiens locaux annoncent qu’une école et plusieurs immeubles d’habitation ont été bombardés tôt ce dimanche. Une personne a été blessée et un incendie s’est déclaré, ont indiqué les autorités. Les habitants ont été évacués à temps.

“Deux immeubles de grande hauteur du nouveau quartier de la ville, ainsi qu’un lycée, ont été la cible de lourds bombardements par l’armée russe”, écrit le gouverneur de la région de Lougansk, sur Telegram.

09:07

Attentats à Dnipropetrovsk

L’armée russe a mené de nouvelles attaques la nuit dernière dans la région de Dnipropetrovsk, dans le centre-est, selon le gouverneur régional. Parmi les cibles : des infrastructures à Dnipro (où il y aurait au moins une victime), des sites industriels à Pavlohrad et un bâtiment agricole, précise le dirigeant local. sur Facebook.

08:48

échange de prisonniers

L’Ukraine a annoncé avoir procédé à un nouvel échange de prisonniers avec la Russie, permettant la libération de 12 soldats ukrainiens et de 14 civils.

08:13

Les incohérences du démenti russe du bombardement de la gare de Kramatorsk

La Russie nie toute responsabilité dans le bombardement de la gare de Kramatorsk, où une cinquantaine de civils ont été tués vendredi. Sans preuve, il accuse l’Ukraine. Cependant, sa défense est mise à mal. Retrouvez notre décryptage ici.

07:46

Manifestations en Allemagne contre la « russophobie »

Pour s’opposer à la vague de “russophobie” qui déferle sur l’Allemagne, des manifestations sous forme de cortège de voitures aux drapeaux russes sont organisées dans le pays, qui abrite la plus importante diaspora de l’Union européenne. Des défilés sont prévus dimanche, notamment à Francfort et Hanovre.

07:31

La région de Donetsk sous le feu des bombes

Les attaques ont fait 5 morts et 5 blessés dans la région de Donetsk, a déclaré le gouverneur régional Pavlo Kyrylenko sur Telegram samedi soir. A Lysytchansk, petite ville de la région de Lougansk, le maire Olexandre Zaïka a appelé les habitants à partir au plus vite. “La situation dans la ville est très tendue, je vous demande d’évacuer. Cela devient très difficile, les obus ennemis tombent de partout », a-t-il déclaré dans un message sur Telegram. Et en attendant une grande offensive russe, des soldats ukrainiens et des membres de la Défense territoriale s’emploient à renforcer leurs positions et à creuser de nouvelles tranchées dans la zone rurale de Barvinkove, dans l’est du pays. Les bords de route ont été minés et des obstacles antichars ont été installés à tous les carrefours.

07:19

Odessa sous pression

Sept missiles sont tombés dans la nuit de samedi à dimanche dans la région de Mykolaïv, à une centaine de kilomètres au nord-est d’Odessa, troisième ville du pays et principal port stratégique sur la mer Noire, selon le commandement militaire local.

Menacée à son tour de grèves, Odessa a décrété un couvre-feu de samedi soir à lundi matin.

07:15

L’évacuation de Kramatorsk se poursuit

Deux jours après le massacre de la gare de Kramatorsk où 52 civils sont morts, dont cinq enfants, qui s’apprêtaient à fuir dans une attaque attribuée à un missile russe, l’évacuation de la population se poursuit ce dimanche. Moscou a nié être responsable de la grève, dénonçant même une “provocation” ukrainienne.

La vice-première ministre ukrainienne Iryna Vereshchuk a déclaré que 4 532 civils avaient été évacués.

07:06

Cinq civils tués dans des bombardements dans l’est

Cinq personnes ont été tuées et cinq autres blessées samedi dans un bombardement russe dans l’est de l’Ukraine, qui attend une importante offensive russe sur son territoire, a indiqué le gouverneur régional sur Telegram dans la soirée. “Aujourd’hui, cinq personnes sont mortes à la suite d’attaques russes dans la région de Donetsk. (…) Cinq autres personnes ont été blessées », a déclaré Pavlo Kyrylenko.

06:54

“L’Ukraine est prête pour les grandes batailles”

« L’Ukraine est prête pour les grandes batailles. L’Ukraine doit les gagner, y compris dans le Donbass », la région orientale du pays, a déclaré le conseiller présidentiel ukrainien Mykhaïlo Podoliak, cité par l’agence de presse Interfax-Ukraine.

“Lorsque cela se produira, l’Ukraine aura une position plus forte dans les négociations, ce qui lui permettra de dicter certaines conditions”, a-t-il ajouté.

06:44

les évacuations se poursuivent

deux jours après Massacre de la gare de Kramatorsk (est), où 52 civils, dont cinq enfants, qui s’apprêtaient à fuir ont été tués dans une attaque attribuée à un missile russe, l’évacuation de la population se poursuit.

Moscou a nié être responsable de la grève, dénonçant même une “provocation” ukrainienne.

Dimanche, la vice-première ministre ukrainienne Iryna Vereshchuk a déclaré que 4 532 civils avaient été évacués la veille.

La majorité a quitté la région de Zaporijia, ajoute-t-il, précisant que près de 200 personnes ont pu quitter la ville portuaire assiégée de Marioupol (sud) et plus d’un millier ont fui Melitopol, Lysychansk, Severodonetsk, Rubizhne, Kreminna et Popasna dans la région de Lougansk. .

06:30

Bonjour à tous !

Et bienvenue dans ce direct consacré à l’invasion russe en Ukraine, au 46e jour des combats.

Leave a Comment