ADVERTISEMENT

Guerre russo-ukrainienne : comment, trois scénarios, le conflit pourrait dégénérer et impliquer l’Otan

  • Frank Gardner
  • correspondant de sécurité

Une femme examine les restes de Boucha près de Kiev

Auteur de la photo, fausses images

Les ministres de la Défense de l’OTAN (Organisation du Traité de l’Atlantique Nord) se sont réunis la semaine dernière à Bruxelles, en Belgique, pour discuter de l’étendue de la fourniture d’équipements militaires à l’Ukraine.

Le défi pour l’alliance tout au long de cette guerre a été de savoir comment donner au pays suffisamment de soutien militaire pour se défendre sans s’enliser dans le conflit et se retrouver ainsi en guerre avec la Russie.

ADVERTISEMENT

Le gouvernement ukrainien a été explicite dans ses demandes d’aide. Afin d’avoir une chance d’empêcher la prochaine attaque russe dans la région orientale du Donbass, elle a un besoin urgent d’un réapprovisionnement en Javelin (lanceurs de missiles antichars portables), NLAW (armes légères antichars), ainsi que Stinger et les missiles antichars et antiaériens Starstreak que leurs forces ont déjà utilisés dans cette guerre.

Les envois arrivent. Mais l’Ukraine en veut plus.

Leave a Comment