“Il faut penser aux victimes” : Christian Clavier s’exprime pour la première fois sur l’affaire Ary Abittan

Christian Clavier s’est confié dans les colonnes de Ciné Télé Revue ce vendredi 8 avril. L’occasion pour l’acteur d’évoquer l’affaire Ary Abittan.

Pendant deux jours, Christian Clavier a joué dans le film Qu’est-ce qu’on a tous fait ?, le troisième volet de la saga créée par Philippe de Chauveron. Cette œuvre était très attendue mais on en parle beaucoup, notamment en raison de la présence d’Ary Abittan. Visé par une plainte pour violl’acteur n’a pas été remplacé puisque le tournage du film a eu lieu avant qu’il ne soit inculpé. Il a été coupé de la promotion, mais est resté sur le projet de loi.. dans les colonnes de Film TV Magazine Ce vendredi 8 avril, Christian Clavier a pris la parole pour la première fois. “Il faut penser aux victimes et respecter la présomption d’innocence, c’est essentiel“, d’abord assuré. Plus tard, il se réfère à une citation de Claude Lelouch :Comme il l’a dit, Nous nous conformerons à la décision du tribunal.” continué avant d’ajouter : Puis, l’intimité des gens, on ne sait pas“. Un avis qu’il a rendu en toute transparence.

Le 31 octobre 2021, Ary Abittan est interpellé dans les locaux de la police judiciaire à Paris. La veille, une femme de 23 ans l’a dénoncé pour viol pour des événements qui auraient eu lieu dans la nuit du 30 au 31 octobre. Depuis, on a beaucoup parlé de cette histoire, d’autant que la présence de l’acteur dans le film est troublante. En janvier dernier, c’est Claude Lelouch, le réalisateur, qui expliquait pourquoi il ne souhaitait pas retirer Ary Abittan du montage. J’aimerais croire que c’est une histoire qui a mal tourné, mais je me rangerai du côté de la décision du tribunal.“, J’avais d’abord indiqué avant d’ajouter : « Elle dira la vérité. Selon ses propres termes, la justice est un valeur fondamentale de notre démocratie. Faut juste lui donner les moyens, le temps“. Ainsi, Claude Lelouch avait assuré vouloir accorder au comédien le bénéfice du doute.. “Mais je ne peux ni ne veux juger sans preuve. Alors j’ai laissé faire justice.” Il a conclu. Cela a le mérite d’être clair.

Ary Abittan : avez-vous mentionné les accusations portées contre vous ?

Deux jours après la plainte déposée par la victime présumée, le point a provoqué la réaction d’Ary Abittan. L’humoriste avait d’abord nié les faits et, lors de son arrestation, aurait affirmé sans en connaître les raisons. Le média avait ajouté que, lorsqu’il a été rapporté que la jeune femme s’était rendue dans un commissariat pour porter plainte pour viol à la suite de leur relation sexuelle, «tombé des nuages“. En effet, Ary Abittan avait indiqué qu’ils auraient tous les deux”ils ne prenaient qu’une douche ensemble et que l’auteur avait quitté l’appartement lorsqu’il aurait rencontré des amis lors d’une fête», pouvait-on alors lire Des accusations qu’il aurait aussitôt démenties. L’acteur reste innocent des accusations portées contre lui.

widget de chargement

Inscrivez-vous à la newsletter Closermag.fr pour recevoir gratuitement les dernières actualités

Leave a Comment