ADVERTISEMENT

Immunité, l’importance d’un bon sommeil dès l’enfance

De plus en plus de preuves scientifiques s’accumulent qui démontrent l’importance du sommeil, les effets néfastes du manque de sommeil, ainsi que les bienfaits d’un sommeil suffisant et de qualité. Des chercheurs français ont récemment révélé un lien entre le sommeil de la petite enfance et un système immunitaire sain. explications.

sommeil enfance

Sommeil et immunité de l’enfant.

Les études scientifiques qui se sont multipliées ces dernières années continuent de montrer : Le sommeil, en quantité et qualité suffisantes, est indispensable à la santé. En effet, il est impliqué dans de nombreux processus physiologiques, tels que :

ADVERTISEMENT
  • Humeur;
  • cognition ;
  • métabolisme;
  • Immunité.

Le manque de sommeil ou la mauvaise qualité du sommeil sont également attribués à différents troubles de santé ou au développement de différentes maladies, telles que :

Troubles du sommeil et production de cytokines pro-inflammatoires

Le lien entre ces pathologies et les troubles du sommeil implique production excessive de substances pro-inflammatoires, cytokines spécifiques. Si ce mécanisme a déjà été étudié chez l’adulte, il est resté inexploré chez l’enfant. Jusqu’à l’étude menée par des chercheurs français sur 1 899 enfants, suivis de la naissance à l’âge de 5 ans. Ainsi, parmi les paramètres analysés figuraient les durées quotidiennes de sommeil enregistrées par les parents. À partir de ces données, les chercheurs ont défini Cinq trajectoires de l’évolution du sommeil dans l’enfance :

  • Sommeil court pour une durée de sommeil inférieure à 10,5 heures par nuit (4,9 % des enfants) ;
  • Une durée de sommeil comprise entre 10h30 et 11 heures par nuit correspond à un sommeil moyen-bas pour (47,8% des enfants) ;
  • Sommeil moyen-élevé pour les nuits vers 11h30 (37,2 % des enfants) ;
  • Une durée de sommeil supérieure ou égale à 11,5 heures par nuit est considérée comme un sommeil prolongé pour (4,5 % des enfants) ;
  • Modification du sommeil (5,6% des enfants).

A titre de comparaison, les recommandations préconisent une durée de sommeil sur 24 heures de 11 à 14 heures entre 1 et 2 ans, puis de 10 à 13 heures entre 3 et 5 ans. Les chercheurs disposaient également des doses de diverses cytokines pour 687 enfants de l’étude. Ainsi, lors de la collecte de ces données, ils ont mis en évidence cette durée de sommeil courte ou variable était associée à une production accrue de deux cytokines (interleukine-6 ​​et TNF-alpha).

ADVERTISEMENT

Bon sommeil dès l’enfance pour préserver l’immunité.

Ce lien entre la durée du sommeil et la production de cytokines était indépendant des paramètres susceptibles d’interférer avec le sommeil et les cytokines, tels que :

  • sexe;
  • Âge gestationnel à la naissance ;
  • La durée de lactation;
  • IMC (indice de masse corporelle);
  • L’existence d’allergies;
  • Traitements antibiotiques;
  • Le niveau d’activité physique;
  • mode d’alimentation.

En revanche, la durée du sommeil n’a eu aucun effet sur la production d’autres cytokines (interleukine-10 ou interféron-gamma).

A partir de ces données, les chercheurs concluent qu’il existeun lien dès la petite enfance entre la durée et la qualité du sommeil et l’excès de certaines cytokines pro-inflammatoires. Un résultat déjà observé chez l’adulte, mais jamais exploré chez l’enfant. Dès lors, il serait essentiel de préserver le sommeil de l’enfant dès sa naissance pour prévenir les effets néfastes des troubles du sommeil sur l’immunité à l’âge adulte. En effet, les conséquences de la privation de sommeil pourraient s’accumuler au fil des années, avec un impact délétère sur le système immunitaire.

Estelle B., PharmD

Sources

– Trajectoires de durée du sommeil associées à des niveaux spécifiques de cytokines sériques à 5 ans : une étude longitudinale chez les enfants d’âge préscolaire de la cohorte de naissance EDEN. sciencedirecta.com. Consulté le 28 mars 2022.
– Sommeil et immunité, liens étroits dès les premières années de la vie. inserm.fr. Consulté le 28 mars 2022.

Leave a Comment