ADVERTISEMENT

Khamzat Chimaev, le phénomène qui veut détrôner les Nigérians Usman et Adesanya

Publié dans :

Khamzat Chimaev affronte le Brésilien Gilbert Burns, ce 10 avril 2022 à Jacksonville (sud-est des États-Unis), en Ultimate Fighting Championship (UFC), la ligue numéro un des arts martiaux mixtes (MMA). S’il réussit à l’UFC 273, le Suédois d’origine tchétchène ne sera pas loin d’un combat pour le titre des poids welters, qui aspire aux ceintures détenues par les Nigérians Kamaru Usman (poids welter) et Israel Adesanya (poids moyen). Zoom sur le nouveau phénomène MMA.

ADVERTISEMENT

Dans le sport, les statistiques ne disent pas toujours tout. Mais ils mentent rarement. Celles de Khamzat Chimaev, phénomène nouveau dans les arts martiaux mixtes (arts martiaux mixtes), sont édifiants. En dix combats professionnels de MMA, le Suédois a gagné dix fois, avec dix finitions, ne dépassant jamais le deuxième tour. Invaincu en amateurs (3-0) ou en lutte (24-0), le joueur de 27 ans semble également intouchable.

Seul le Covid l’a assommé

En quatre matches de l’Ultimate Fighting Championship (UFC), la “Combat Sports Champions League”, Khamzat Chimaev a porté 254 coups à ses adversaires et en a reçu… 2. Et encore : ces deux coups n’étaient pas vraiment significatifs…

Rien à voir avec le crochet droit qui lui a permis d’éteindre l’expérimenté américain Gerald Meerschaert en 17 secondes, en septembre 2020, après deux premiers succès à l’UFC expédiés en dix jours en juillet 2020.

ADVERTISEMENT

Les débuts sensationnels de Khamzat Chimaev à l’UFC


Khamzat Chimaev semblait alors prêt à tout écraser sur son passage. L’UFC lui a ainsi proposé un combat contre le Britannique Leon Edwards, l’un des combattants les plus redoutables chez les welters (poids welter). Mais en décembre 2020, le natif de Beno-Yourt, en Tchétchénie, contracte le Covid-19. Le nouveau Coronavirus a plongé la superstar en herbe dans un tel état d’inconfort physique qu’il a annoncé sa retraite sportive en mars 2021. Le surnommé “Borz” (le “loup”) devra subir un traitement particulier pour récupérer.

Parlez au patron de l’UFC alors qu’il charge son adversaire.

Beaucoup se demandent : la comète se désintègre-t-elle ? La réponse, le 30 octobre 2021, est cinglante. Pour son retour dans l’Octogone après un an d’absence, Khamzat Chimaev affronte Li Jingliang, alors classé 11emoi global. Un vrai test cette fois. Résultats? Après 4 secondes, le Chinois est attrapé et après 3 minutes, il est maîtrisé dans un étranglement arrière. Entre ces deux instants ? Le Suédois se promène autour de la cage avec Li Jingliang dans les bras comme s’il portait un colis, tout en hurlant à Dana White, la patronne de l’UFC, présente au bord du court : « Je combattrai tout le monde ! Je me fiche de qui c’est ! »

Quand Khamzat Chimaev défie le patron de l’UFC en plein combat


Depuis, l’engouement “Loup” ne s’est pas démenti. Et l’UFC peinait à lui trouver un nouvel adversaire. Il sera donc numéro 2 de la catégorie, Gilbert Burns, ce 10 avril 2022 à Jacksonville (Sud-Est des États-Unis). Une nouvelle étape : le Brésilien est l’un des rares à avoir mis le nigérian kamaru usmanroi des poids welters, en difficulté.

Les Nigérians Usman et Adesanya, leurs deux cibles

S’il réussit à l’UFC 273, Khamzat Chimaev ne sera pas loin d’un combat pour le titre des poids welters. Cependant, l’intéressé voit plus loin. La ceinture des poids moyens, l’ancienne catégorie de poids, est aussi son objectif. Il ne manque jamais une occasion de provoquer le compatriote d’Usman, Israël Adesachampion des poids moyens, qui rend la pareille en se moquant de sa lèvre déformée en tombant dans des escaliers à l’âge de 2 ans.

Très confiant en ses capacités, Khamzat Chimaev interpelle tout le monde, tout le temps, sur les réseaux sociaux ou en conférence de presse, pour conor mcgregor irlandais Canadien Georges Saint-Pierre. Bien conscient de son potentiel, le président tchétchène Ramzat Kadyrov en a rapidement fait l’un de ses protégés. Beaucoup voient en Khamzat la nouvelle terreur venue du Caucase, après la retraite de Khabib Nurmagomedov. Le Russe a mis fin à sa carrière en octobre 2020 après 29 victoires et 0 défaite. Un record imbattable ? Chimaev n’a plus l’air d’une statistique folle…

Leave a Comment