ADVERTISEMENT

Le Real Madrid active le “mode champion”

Le Real Madrid active le « mode champion ».

Casemiro et Lucas Vázquez maintiennent le leadership trois jours avant le match contre Chelsea

ADVERTISEMENT

MADRID, le 9 avril. (Cinktank.com) –

Le Real Madrid n’a eu aucun mal à battre Getafe ce samedi dans un match très sérieux pour l’équipe de Carlo Ancelotti, qui s’est imposée comme leader de LaLiga Santander et a repris confiance trois jours après avoir reçu Chelsea en quête des demi-finales de la Ligue des champions.

ADVERTISEMENT

La fête continue à Chamartín après le Clásico. Depuis, le revirement est au rendez-vous : trois matches et trois victoires, dont la victoire 1-3 à Stamford Bridge qui a été acclamée dans toute l’Europe pour cette victoire magnanime emmenée par Karim Benzema, qui n’était pas absent non plus ce samedi.

Ancelotti a accordé une demi-pause. Il a gardé Kroos, Modric, Mendy, mais a fait venir Vinicius et Benzema. Il s’agissait de prendre une bouchée de la Liga et de penser à Chelsea. Avec cette attitude et ce “mode champion”, le Real Madrid est entré sur le terrain, dévorant le rival avec pression et fermant toute sortie aux Bleu et Blanc.

Au bout de trois minutes, le but de Benzema est annulé pour hors-jeu, ce qui est difficile à expliquer. Le Français a reçu le ballon d’un rival mais l’arbitre a décidé de l’annuler sans même consulter la VAR. Un quart d’heure plus tard, c’était au tour de Valverde, qui forçait David Soria à un arrêt aérien d’une volée basse. Et deux minutes plus tard, Vinicius a pris un risque.

Le domaine était total lors de ce début de match, où l’objectif était clair pour les meringues, régler rapidement le problème et penser à mardi. Mais Getafe, qui a ses propres besoins, n’a pas facilité la tâche et a duré jusqu’à sept minutes avant la pause. Les blancs ont eu recours à de larges centres pour trouver une nouvelle étape.

Un centre exquis de Vinicius, qui a mis le ballon dans la surface avec l’extérieur de sa botte, n’a pas atteint Benzema, mais Casemiro était à portée avec une tête plongeante qui a brisé la résistance de Getafe. Quelques minutes plus tard, son grand match a été gâché par un carton jaune qui l’exclura pour le match de la semaine prochaine au Sánchez-Pizjuán.

Le Real Madrid n’a pas ralenti en seconde période et, pour éviter les frayeurs, a appuyé sur la ligne de fond visiteuse à la recherche de l’erreur finale. À plusieurs reprises, ils ont coincé ‘Geta’, qui a réussi à s’en tirer jusqu’à la 20e minute de la fin, lorsqu’une bonne combinaison entre Lucas Vázquez et Rodrygo a porté le score à 2-0 au tableau d’affichage.

C’est le Galicien qui a marqué du pied gauche après s’être adapté au poteau long et a permis à l’esprit de passer à Chelsea et aux chants d’un Bernabéu qui ont commencé à encourager le retour mardi. Gareth Bale a également eu le temps d’obtenir quelques minutes pour soulager Benzema. Près de deux ans plus tard, le Gallois est entré sur la pelouse du Bernabéu sous un tonnerre d’applaudissements.

L’équipe de Quique Sánchez Flores, à quatre points de la relégation, n’a jamais baissé les bras mais n’a pas pu mettre la main sur l’arrière-garde madrilène. Même pas à la 90e minute, quand Enes Unal a écrasé le ballon au pied du poteau. Le score de 2-0 est resté inchangé et la victoire est restée dans la capitale espagnole. Le Real Madrid, plus leader devant Chelsea.

FICHE TECHNIQUE.

– RÉSULTAT : REAL MADRID, 2 – GETAFE, 0 (1-0, à la mi-temps).

-ALIGNEMENT.

REAL MADRID : Cortés ; Lucas, Militao, Alaba (Nacho, min. 86), Marcelo ; Camavinga, Casemiro (Ceballos, min.75), Valverde ; Rodrygo, Benzema (Bale, min.74) et Vinicius (Asensio, min.83).

GETAFE : David Soria ; Damien; Djené, Mitrovic, Cuenca (Cabaco, min. 82), Olivera ; Maksimovic (Ok, min.86), Gonzalo Villar (Florentino, min.74), Aleñá (Óscar Rodríguez, min.46) ; Mayoral (Sandro, min.46) et Unal.

-OBJECTIFS :

1-0, min.38, Casemiro.

2-0, min.68, Lucas Vazquez.

–ARBITRE: Soto Grado (C.Riojano). Cartons jaunes pour Casemiro (min.44) et Valverde (min.45) pour le Real Madrid ; Cartons jaunes pour Olivera (min.76) et Djené (min.79) pour Getafe.

-Stade Santiago Bernabéu. 50 740 spectateurs.

Leave a Comment