ADVERTISEMENT

L’équipe type des quarts de finale revient

Quelle est la suite après cette annonce ?

Le gardien :

Même s’il n’avait pas été sollicité une seule fois au match aller, Ederson J’avais du travail à faire au match retour contre l’Atlético de Madrid. Calme jusqu’à la pause, le gardien brésilien a réagi quand les Madrilènes ont commencé à pousser et est le grand artisan du 0-0 synonyme de qualification pour les Citizens. Le gardien de 28 ans a réalisé quatre arrêts décisifs, notamment en fin de match où il a brillamment repoussé les tirs de Carrasco et Correa qui pourraient changer ce match retour des quarts de finale. Une performance qui confirme que l’ancien joueur du Benfica est l’un des meilleurs à son poste.

ADVERTISEMENT

La défense :

A Chelsea, cette saison semble être une confirmation pour reece james. Pion incontournable dans le système de Thomas Tuchel, l’international anglais (10 matchs) se démarque par son volume de jeu élevé et ses incessantes descentes dans le couloir droit. Même contre le Real Madrid, malgré l’élimination, il a répondu présent et n’a laissé que des miettes aux attaquants madrilènes. Offensivement, il pousse à plusieurs reprises Ferland Mendy à la faute. Sans surprise, sa performance a été saluée par Benzema en fin de match. En défense centrale ils l’accompagnent Raúl Albiol. L’expérimenté défenseur de Villarreal, élu homme du match contre le Bayern Munich mardi, a été l’un des acteurs clés du classement de son équipe. A 36 ans, il n’a jamais semblé avoir de difficultés face à la marine offensive de Munich. Et son expérience a fait beaucoup de bien à la formation d’Unai Emery.

ADVERTISEMENT

A côté de lui, un autre joueur de Chelsea : Anthony Rudiger. Avant la glissade qui a permis à Benzema d’offrir à son équipe le but de la qualification, l’international allemand réalisait encore une prestation XXL en défense centrale. Toujours bien placé, il a fait preuve d’une grande discipline tactique dans ce match et s’est montré une nouvelle fois impérial dans les duels, ne laissant aucune chance à ses adversaires. Et il a même conclu sa prestation d’une belle tête qui a donné à son équipe un avantage de deux buts sur l’heure de jeu. Pas mal. Enfin, pour compléter la ligne défensive, le poste d’arrière gauche est occupé par les Reds Costas Tsimikas. Titulaire ce mercredi du souffle de Robertson, l’ailier grec a répondu présent et multiplié les runs dans son couloir et a été décisif. Il a offert deux des trois buts de son équipe dans ce match.

Le moyen :

Si certains en doutent encore, Luka Modric Il a une fois de plus montré qu’il est toujours l’un des meilleurs joueurs du monde à son poste. A 37 ans, le milieu de terrain croate fait ce qu’il sait faire de mieux : éblouir le Santiago Bernabéu de son talent. Il a amélioré tous les ballons qu’il a dû jouer et a longtemps été le seul joueur à se démarquer lorsque son équipe l’emmenait se promener avec Chelsea. Et sa passe brillante du pied extérieur de celui qui a le secret a permis au Real Madrid d’arracher la prolongation et de se qualifier dès lors. Dans ce onze type, il est accompagné de Geoffrey Kondogbia. Face à Manchester City, l’ancien joueur de l’AS Monaco a été redoutable dans sa projection offensive et son impact physique. Son volume de jeu élevé a totalement étouffé Rodri et donc Manchester City par la suite. Même sur le ballon, il était d’une grande utilité, dirigeant souvent le jeu équitablement.

Enfin, pour compléter le trio du milieu de terrain, on retrouve assemblage de maçon. Pendant 80 minutes, l’international anglais a littéralement déambulé dans le Bernabéu. Buteur en début de rencontre et passeur décisif par la suite, il a posé d’innombrables problèmes à la défense madrilène, notamment grâce à sa position et ses nombreuses incursions entre les lignes. C’est l’homme du match qui s’est créé le plus d’occasions ce mardi soir.

Les attaquants :

C’est ce qu’on appelle saisir son opportunité. Il est devenu remplaçant cette saison, Roberto Firmino Il a débuté son match contre Benfica dans la peau d’un titulaire puisque Jurgen Klopp avait décidé de laisser Salah et Mané sur le banc. Et le Brésilien a répondu. Il marque un doublé et permet ainsi à son équipe d’assurer tranquillement la qualification pour les demi-finales de C1. Il est également le joueur des Reds qui a tenté le plus de tirs dans ce match. Il mérite donc sa place dans notre onze. Elle s’accompagnera de l’inévitable. Karim Benzéma en première ligne d’attaque.

Le Français a encore marqué face à Chelsea et offert la qualification à son équipe en inscrivant son 4e but dans cette double confrontation. Abusé par la défense des Blues dès le début, il a pris de l’ampleur au fur et à mesure que le match avançait et a pu se montrer dangereux les seules fois où il a dû se faire arracher les dents. Enfin, la révélation offensive de cette saison s’appelle Darwin Nunez. Avec Benfica, le jeune attaquant uruguayen a une nouvelle fois été décisif. Déjà très bon face à l’Ajax la veille, il a posé pas mal de problèmes à la défense de Liverpool dans la double confrontation. Buteur à l’aller, il l’a encore été ce mercredi soir et a réalisé une prestation très réussie.

On aurait aussi pu citer : Etienne Capoue et Gerard Moreno (Villarreal), Kingsley Coman et Leon Goretzka (Bayern Munich)

Leave a Comment