Les livres préférés du Figaro littéraire du mois d’avril

Roman, portrait politique, récit historique… La rédaction vous propose cinq livres à lire.

Le mois d’avril. Le beau temps est de retour, les arbres poussent et les livres fleurissent sur les étals de la librairie. Dans la forêt de romans, BD, mangas, essais et documents qu’abritent ces espaces littéraires, il est parfois difficile de s’y retrouver. Quel livre choisir ? Quel titre ? Quel auteur ? Le Figaro littéraire vous invite à découvrir ses cinq coups de cœur.

Est-ce que j’ai bien téléchargé ?par François Bazin

Dans un livre savoureux, François Bazin recueille des portraits meurtriers et kidnappés de personnalités politiques à travers les époques. On le sait, la politique est une discipline suffisamment importante pour que les écrivains acceptent d’y consacrer le meilleur de leur talent : célébrer ou épuiser. L’affaire n’est pas nouvelle. François Bazin nous en donne la preuve dans son dernier livre. Que faut-il pour réussir cet exercice ? Un personnage et un stylo…

Lisez notre avis sur Est-ce que j’ai bien téléchargé ? par François Bazin : l’art du portrait politique

la doublurepar Pierre Assouline

En 1932, le navire “Georges Philippar” quitte Marseille pour le Japon. Au programme : détente et jeux. Les élections en Allemagne et les avaries répétées du navire vont gâcher la fête… Pierre Assoulinemembre de l’Académie Goncourt, biographe chevronné (Simenon, Hergé, Gaston Gallimard…) raconte ce parcours historique dans la doublure, bateau en papier de grand tonnage (presque 400 pages). C’est son premier vrai grand voyage, plus de 18 000 kilomètres pour rejoindre Yokohama. Le dernier des Messageries maritimes récents mesure 172 mètres de long, 20 mètres de large et compte 8 entre-ponts. Les 358 passagers sont pris en charge par 347 membres d’équipage…

Lisez notre avis sur la doublure par Pierre Assouline : la voile n’est plus un plaisir

L’océan est mon frère.le Jack Kerouac

L’océan est mon frère., œuvre inédite de l’écrivain américain, est un roman inachevé, mais parfaitement travaillé, réfléchi. 1942. Après la catastrophe de Porto perléLes États-Unis sont entrés dans la Seconde Guerre mondiale. Sur la côte Est, un jeune citoyen canado-américain de Lowell vient de rejoindre la marine marchande. Il a 20 ans ; votre nom: Jack Kerouac. Après avoir passé plusieurs mois en mer, Kerouac est brièvement retourné à l’Université de Columbia, rejoignant la marine avant de prendre sa retraite. La prochaine séquence décisive fait déjà partie de l’histoire : la rencontre à New York d’Allen Ginsberg et de William Burroughs, puis celle de Neal Cassady, le doyen Moriarty de Sur la route. La Beat Generation est née. le cargo Dorchester ça deviendra dans L’océan est mon frère.Les Westminsterdédié au transport de matériel militaire vers l’Europe…

Lisez notre avis sur L’océan est mon frère.de Jack Kerouac : le premier roman inédit qui annonce Sur la route

LuAnne en tournée avec Neal Cassady et Jack Kerouac, par Jean François Duval

L’écrivain suisse retrace la dynamique du célèbre trio et, en particulier, de LuAnne, la femme qui a inspiré Jack Kerouac, dans un livre brillant. Marylou est célèbre, LuAnne Henderson est anonyme. C’est pourtant elle qui fut l’égérie aux boucles blondes de Sur la routeelle, la première femme de Neal Cassady, elle, la maîtresse de Neal Cassady Kerouac, elle, enfin, que Ginsberg a demandée en mariage. Jean-François Duval, spécialiste de Beat Générationa rencontré cette héroïne méconnue dans une Chevy rouge et, inspirée par son témoignage, a publié un “Vrai romance” extraordinaire. Tout commence à Denver en 1945. LuAnne est adolescente, elle vend des hamburgers, elle rencontre Neal Cassady, un gamin des rues et délinquant. Elle avait 15 ans, il en avait 19 quand ils se sont mariés…

Lisez notre avis sur LuAnne en tournée avec Neal Cassady et Jack Kerouac, par Jean François Duval

cécité des rivières par Paule Constant

Un médecin retourne en Afrique, où il a grandi. Une magnifique géographie de la douleur. paul constant écrivez que parfois il y a dans les mots qui passent un mot qui attire votre attention, une phrase qui vous éblouit et cache le reste, “Quelques mots jetés qui t’excitent”. cécité des rivières il a eu cet effet sur Irène, la jeune journaliste qui accompagne le scientifique Éric Roman, le nouveau lauréat du prix Nobel de médecine. Ce dernier fit le tour de l’Afrique et revint, un demi-siècle plus tard, dans le pays où il vivait, dans la maison de son père, médecin-capitaine dans un hôpital de montagne. Irène a voyagé avec Ben, un photographe expérimenté… La cécité des rivières est aussi appelée « onchocercose », une maladie infectieuse qui peut rendre aveugle…

Lisez notre avis sur cécité des rivières Paule Constant : Au coeur des ténèbres

Leave a Comment