« Mask Singer » : Marc-Antoine Le Bret éliminé et une star internationale dévoilée !

Saison 3, épisode 2, c’est parti. Puis élimination Hermit Crab (le nageur Alain Bernard) et Coral Fish (la canotier Maud Fontenoy) la semaine dernière, neuf personnalités masquées subsistent dans la ménagerie d’animaux sauvages « Mask Singer ». En effet, Camille Combal se souvient dès le début de l’émission que le douzième s’est blessé en coulisses et ne se présentera pas ce soir : “On espère le retrouver la semaine prochaine.”

Pendant ce temps, les vannes fusent entre les jurés Anggun, Alessandra Sublet, Kev Adams et Jarry. Mais Camille Combal augmente la pression : ce soir, ils recevront une grande star internationale déguisée en coccinelle. Les indices déposés dans sa loge : le magazine Time, des lunettes de soleil et un panier de pommes rouges. Mystère, mystère…

Place au premier duel. La Tigresse entre en scène. Après l’aimant de présentation, les membres du jury ont proposé le nom d’Arielle Dombasle. Mais dès les premières phrases de la chanson « Tu m’oublieras », de Larusso, les cris sont unanimes : « C’est Chantal Ladesou ! Son objet index, à la fin de sa performance : un slip kangourou, dont il dit : « on n’imagine pas la Tigresse dans de tels sous-vêtements ». Tal Ladesou, puis… L’Arbre arrive, qui depuis la semaine dernière a changé ses belles couleurs d’automne pour un festival de couleurs. « Oh, il a fleuri ! Camille Combal ne rate pas l’occasion : “Ça va très vite, j’ai l’impression que la semaine prochaine tu seras un meuble”. Lorsqu’il se lance dans une représentation de « What a Wonderful World » de Louis Armstrong, l’arbre a des accents de Gilbert Montagné. Les jurés sont d’accord, et aussi pour exprimer leur émotion. Kev Adams ose : « ça nous rend fous ! Non, il met les feuilles sur nous ! « Plus poétique, Jarry livre » nous enseigne une leçon. Parfois le corps ne nous dit pas tout, et il suffit que l’âme parle ». Il est temps de décider. L’Arbre est sauvé, la Tigresse part avec une résignation.

Le second face à face oppose le Cochon à la Banane. Oui, oui… En reprenant « Morir en scène » de Dalida, le premier confirme qu’il n’est pas chanteur. Mais sa bonne humeur fait participer tout le monde. Kev et Jarry gravitent autour de Vincent Moscato, l’ancien joueur de rugby devenu acteur et animateur de radio. Quant à la Banane -on dirait Jarry sans les lunettes, selon Camille Combal-, elle met tout le monde d’accord avec une reprise de “Wrecking Ball”, de Miley Cyrus. Voix puissante et posée, mais les jurés reviennent à leur intuition de la semaine précédente, à savoir la boxeuse Estelle Mossely. Verdict du vote : la Banane est sauvée.

Une coccinelle tant attendue !

Mais le moment le plus annoncé de la soirée est sans aucun doute l’arrivée de LA star internationale, hors compétition. La jolie Coccinelle défile gracieusement sur le podium, toute de rouge et de noir vêtue. Anggun dit : « Tu es magnifique ! », tandis que Camille Combal fait les présentations en anglais, blagues comprises. Jarry espère que c’est rose. Kev Adams préférerait l’influenceuse Kylie Jenner. Jarry répond qu’il ne sait pas qui il est. C’est dans “Feeling good”, immortalisé par Nina Simone, que Ladybug lance a cappella, entourée de danseuses, très cabaret. Les quatre jurés ont l’air stupéfaits. “Elle est professionnelle.” “C’est une danseuse.” « Quel charisme ! C’est une femme qui s’assume ». Son index d’objet : un Golden Globe, prix prestigieux pour les actrices américaines. Standard, précise Beetle. Les jurys doutent. Une des répliques de “Friends” ? De “Desperate Housewives” ?, la dernière magnéto laisse peu de place au doute. Eva Longoria ou Teri Hatcher de “Desperate” ? Anggun penche également vers Gillian Anderson de “X-Files”. Perdu. En effet c’est… Teri Hatcher, l’inoubliable interprète de Susan Mayer. « Incroyable ! » comme dirait Kev Adams.

Dans le troisième duel, c’est le Cosmonaute qui débute, avec “Si tu étais là, de Louane”. Les jurys sont convaincus d’écouter Pierre Palmade, et saluent l’émotion de son interprétation, et le courage de montrer une autre facette de sa personnalité. Jarry, en tant qu’humoriste, tient à souligner : “si c’est Pierre Palmade, on a juste envie de lui dire qu’on l’aime beaucoup et merci de nous avoir ouvert la voie à tous. Tous les indices, en revanche, semblent pointer vers un chanteur professionnel déguisé en cerf, chantant “There’s Nothing Holding Me Back” de Shawn Mendes. Quand Jarry essaie « Antony Kavanagh ? », Kev Adams lâche un « pas mal ! avec admiration. Mais Anggun verrait Black M. “Pas du tout”, répond Kev. Le cosmonaute remporte le vote du public.

énorme surprise

Enfin, Camille Combal annonce un face à face… à trois. Le crocodile, le papillon et le caméléon. L’énorme Croco avance. “Ce corps est Mika ou Christophe Willem.” Il commence « J’adore ça ! par Philippe Katerina. Anggun s’exclame « C’est Mika ! En fait, la ressemblance des voix est troublante. Mais Alessandra Sublet et Kev Adams imaginent une cascade de Nicolas Canteloup. Et Jarry, nomme la nageuse Camille Lacourt ! Sous les costumes du Papillon, qui interprète “Fever”, de Dua Lipa et Angèle, les noms de Virginie Ledoyen, Hélène de Fougerolles ou encore la chanteuse Tal sont évoqués. Jarry imagine même la ballerine Denitsa Ikonomova. Au tour du Caméléon d’apparaître dans “Tout est KO”, de Mylène Farmer. Trois ex-Miss France sont envisagées, Iris Mittenaere, Camille Cerf ou encore Valérie Bègue, mais aussi la danseuse Fauve Hautot. Parmi les trois personnages, le public choisit de sauver le caméléon. Le Papillon part en ballotage, le Croco sera de retour la semaine prochaine.

A la fin du spectacle, la Tigresse, le Cochon, le Papillon et le Cerf se retrouvent sur le bulletin de vote. La Tigresa perd et est démasquée. Et contre toute attente, Chantal Ladesou ne l’a pas fait ! C’est l’imitateur Marc-Antoine Le Bret, qui apparaît tout sourire. Il a trompé tout le monde !

Leave a Comment