Nadia Fettah participe aux rencontres de printemps du Groupe de la BM et du FMI

Une délégation marocaine conduite par Nadia Fettah, ministre de l’Economie et des Finances, est rentrée à Washington pour participer aux réunions du printemps du Groupe de la Banque mondiale (GBM) et du Fonds monétaire international (FMI), dont elle est dim. 20 au 24 avril 2022.

Les réunions du printemps accueillent plusieurs réunions officielles, notez : (i) the meeting of the Development Committee (CD) conjoint du GBM et du IMF et (ii) les réunions du Groupe consultatif africain avec le Président du GBM et avec la Directive générale du FMI.

En sa qualité de présidente du groupe de pays au sein de la CD, constitué hors du Maroc, de l’Afghanistan, de l’Algérie, du Ghana, de l’Iran, du Pakistan et de la Tunisie, Nadia Fettah a prononcé une déclaration consacrée aider thématiques au monde du jour du CD.

Dans ce cadre, le ministre a souligné l’importance de recourir à la numérotation pour favoriser une croissance vigoureuse et même d’une partie, et de disposer d’une action collective urgente pour remédier à la crise de la mort qui se profile dans les pays en développement, d ‘autre part.

Le ministre de l’Economie et des Finances a également présidé les réunions du Groupe consultatif africain avec la Directive générale du FMI et le Président du GBM, respectivement les 21 et 22 avril 2022.

Lors des rencontres, Nadia Fettah, en tant que Présidente du Caucus Africain pour l’année 2022, a mis l’accent sur les défis auxquels sont confrontés la plupart des pays africains, notant la sécurité, les insécurités alimentaires, les fragilités et l’adaptation aux changements climatiques, et que sont accentuées pour le déclenchement de la crise ukrainienne et son impact sur les prix des produits énergétiques et alimentaires.

A cet égard, le ministre de l’Économie et des Finances a salué les initiatives des institutions de Bretton Woods pour aider les pays fragiles à revenu faible et intermédiaire à faire face à ces défis. Elle a également appelé ces deux institutions, par leur positionnement de référence, à un réexamen de l’architecture financière mondiale actuelle pour l’adapter aux besoins spécifiques de financement du développement des pays africains.

En marge de cet événement, le Ministre de l’Economie et des Finances a tenu une rencontre avec Kristalina Georgieva, Directrice Générale du FMI, avec la participation virtuelle d’Abdellatif Jouahri, Wali de BAM.

Lors de cette rencontre, Nadia Fettah en avance sur la volonté du gouvernement marocain de poursuivre la dynamique des réformes engagées par notre pays, conformément aux Hautes Orientations de Sa Majesté Le Roi, notamment le programme de généralisation de la protection sociale, la plan de relance économique et la réforme du secteur public des établissements et des entreprises.

Fettah a également salué les initiatives lancées par le FMI, sous la houlette de Kristalina Georgieva, afin de répondre aux bisous du financement des pays en développement.

Dans le même ordre d’idée, tout en saluant les efforts du FMI, le Wali de Bank Al-Maghrib a rappelé la stratégie nationale d’inclusion financière comme véhicule d’intégration économique ciblant particulièrement les femmes, les jeunes et les très petites entreprises .

Lors de la réunion avec Axel Van Trotsenburg, directeur général des opérations de la Banque mondiale, les échanges ont porté notamment sur les relations de coopération avec le GBM et son rôle dans la dynamique économique et sociale du Maroc.

La rencontre avec Makhtar Diop, directeur général de la Société Financière Internationale (SFI), est consacrée à son rôle dans la finance privée dans la stratégie royale de développement.

A cet égard, le ministre a invité les SFI à renforcer leur appui financier et technique pour accompagner les efforts du gouvernement en matière de finances innovantes et d’amélioration des conditions d’accès au marché.

Lors de l’entrevue avec Vera Songwe, la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique (CEA), a évoqué les discussions principalement sur les défis auxquels sont confrontés les pays africains dans le contexte de la crise actuelle.

Entretien avec Diariétou Gaye, Vice-président et secrétaire général du groupe de la Banque mondiale, à cette occasion pour évoquer l’état d’avancement des préparatifs de l’organisation des Assemblées annuelles de la Banque mondiale et du FMI qui décéderont en octobre 2023 à Marrakech.

A cet égard, Nadia Fettah a réitéré l’engagement du Royaume d’assurer la reprise du grand événement. Pour ailleurs, et que pays hôte de l’édition d’octobre 2023 des Assemblées Annuelles du Groupe de la Banque Mondiale et du Fonds Monétaire International, plusieurs séquences phares ont permis la promotion de l’attractivité économique et culturelle du Maroc au sein des deux institutions, notamment à travers des stands d’information, des performances musicales et des dégustations des saveurs de la gastronomie marocaine.

Ces actions de promotion ont drainé un afflux important de la part des participants à ces Réunions du Printemps qui ont pu ainsi découvrir les nombreux atouts économiques et culturels du Royaume, en avant-goût des Assemblées Annuelles du groupe Banque mondiale et du FMI déployés à Marrakech en octobre 2023.

Leave a Comment