Nick Cave, Björk, a-ha, Diana Ross et Dutronc au Montreux Jazz

Pour sa 56e édition et retour à la normale, le Montreux Jazz Festival voit grand. Du 1er au 16 juillet il y aura Nick Cave, Björk, a-ha, Diana Ross, Robert Plant, Jeff Beck, Van Morrison, Herbie Hancock ou encore The Smile, Woodkid et Jacques Dutronc.

Années 60, 70, 80, 90 et 2000, légendes du jazz, rockers légendaires, anciennes et nouvelles icônes de la pop, crooners, rappeurs, chanteurs français et latins, artistes émergents, duos surprises et projets spéciaux : l’affiche de cette édition 2022 du Montreux Le Festival de Jazz (MJF) s’annonce très bien après deux ans de pandémie, une annulation en 2020, des restrictions et un format réduit en 2021.

‘Dense et hétéroclite. Une ambiance sonore vertigineuse’, résume Mathieu Jaton, responsable de la MJF, pour parler de la programmation de cet été. Après deux éditions de silence obligatoire, “les deux salles iconiques” de l’événement musical, l’Auditorium Stravinsky (4’000 places) et le Montreux Jazz Lab (2’000) du Centre de Congrès, pourront enfin redonner au public et les artistes les frissons d’hétéro. Environ 70 artistes sont attendus dans ces deux étapes de paiement.

soirée d’ouverture des années 80

Cette 56e édition s’ouvrira le vendredi 1er juillet avec le groupe culte des années 80, le trio synth-pop norvégien a-ha, et leurs multiples tubes, dont ‘Take on Me’. Le premier week-end commence fort et verra Nick Cave et son groupe Bad Seeds performer aussi bien que Björk, de retour au MJF 24 ans plus tard. La star islandaise montera sur scène avec la Sinfonietta de Lausanne pour un dimanche soir orchestral entre pop et électro.

Autre fait marquant, l’arrivée de la diva du rhythm’n’blues des sixties, mais aussi de la soul et du disco, Diana Ross. L’icône de Detroit et ancienne chanteuse des Supremes sera à la Riviera pour la première fois. Entre ‘Baby Love’ et ‘Upside Down’, leur concert restera sans aucun doute dans les annales du festival.

Plusieurs duos devraient également mettre l’ambiance : l’ex-chanteur de Led Zeppelin Robert Plant jouera avec la reine du bluegrass Alison Krauss, Jacques Dutronc débarquera pour la première fois à la MJF, réuni avec son fils Thomas, tandis que la légende britannique des sixties Jeff Beck promet la présence d’un invité surprise de votre choix. Il se produira également le même soir que Van Morrison, 76 ans, et 21 invités à Montreux.

Jazz éclectique et hybride

Le jazz aura évidemment sa place. Se rencontrant pour la première fois le même soir le samedi 16 juillet, Herbie Hancock (30e apparition) et Jamie Cullum clôtureront la quinzaine en apothéose. Deux grandes voix du jazz américain actuel, Melody Gardot et Gregory Porter, seront également à l’affiche. Et un hommage aux seventies avec la présence de John McLaughlin et du Alan Parsons Live Project, entre jazz fusion et rock progressif.

Le trompettiste Ibrahim Maalouf et le chanteur Asaf Avidan complètent ce programme jazz éclectique. La succession sera assurée notamment par Nubya García et Lady Blackbird.

L’Auditorium Stravinsky continuera de voir le quatuor de rock vainqueur de l’Eurovision 2021, Måneskin, les crooners américains John Legend et l’Ecossais Paolo Nutini, l’artiste aux multiples facettes Woodkid ou encore la star colombienne Juanes et le duo de guitares mexicain Rodrigo y Gabriela.

Fan de Radiohead, souriez !

L’un des grands rendez-vous de la deuxième scène payante, le Montreux Jazz Lab, est prévu le mardi 12 juillet, avec la venue des deux principaux membres de Radiohead, Thom Yorke et Johnny Greenwood. Dix-neuf ans après le concert du groupe britannique à la MJF, les deux musiciens présenteront leur nouveau et original projet The Smile.

Dans cette scène d’artistes indépendants, de nouvelles tendances et de stars actuelles et futures, Sophie Hunger, Years & Years, Phoebe Bridgers, Celeste, Stormzy, Black Pumas, girl in red, Arlo Parks et Mitski se produiront également.

L’ouverture de la billetterie est prévue ce jeudi à midi. L’affiche des concerts gratuits sera annoncée le 1er juin. Le budget de cette édition 2022 s’élève à 26 millions de francs, selon les organisateurs.

/ATS

Leave a Comment