ADVERTISEMENT

Présidentielle : comment les chaînes de télévision obtiennent-elles des estimations précises à partir de 20 h ?

C’est un moment attendu par tous les Français. Ce dimanche, à 20 heures, les deux candidats à la le second tour des élections présidentielles. Alors que les derniers bureaux de vote ferment en France, des millions de citoyens découvriront à la télévision, à la radio ou même sur les sites d’information, les résultats de ce premier vote. Ou plutôt des projections. “Ce sont des estimations des résultats, pas des sondages comme on peut faire avant les élections”, précise Henri Wallard, directeur général adjoint d’Ipsos en France et directeur d’Ipsos Public Affairs, partenaire de notre journal pour ces élections. À 20 heures leparisien.frvous découvrirez les noms des deux finalistes grâce au budget exclusif d’Ipsos Sopra Steria avec France Télévisions et Radio France.

Après 18h00, le premier chiffre très commenté est celui de patience. Pour le déterminer, les instituts de sondage bénéficient du retour d’expérience du ministère de l’Intérieur. Un premier taux de participation donné à 12h, un second à 17h. Et à 18h00, les chaînes peuvent donc donner une estimation de l’abstention. “Nous extrapolons les données du ministère de l’Intérieur”, explique-t-il. Les chiffres sont pondérés et affinés avec les élections précédentes, ainsi qu’avec les sondages préélectoraux les plus récents. »

500 bureaux de vote sélectionnés en France pour une première estimation

Viennent ensuite les résultats de 20 heures. Des chiffres déjà très précis, alors que les urnes des grandes villes n’ont pas encore été comptabilisées. « Nous avons un système de sélection d’un échantillon de collèges électoraux en France, sélectionné très rigoureusement. Ils doivent se trouver en tous lieux du territoire national et représenter toutes les catégories de l’électorat dit Henri Wallard. Au total, 500 emplacements à travers le pays sont utilisés pour établir une première estimation des résultats. 400 d’entre eux ferment à 19h00, les 100 autres à 20h00.

ADVERTISEMENT

« Nous recueillons des informations au fur et à mesure que le décompte progresse. A partir de là, nous les comparons avec les votes des élections précédentes et avec des modèles statistiques qui nous permettent de projeter le résultat national, poursuit le responsable d’Ipsos. Il s’agit d’une procédure complètement différente, mais complémentaire des enquêtes. Ainsi, « peu après 19h00 », leurs équipes sont en mesure de donner les premières projections. “Mais nous avons continué à travailler toute la soirée pour être au plus proche de la réalité, en intégrant petit à petit les résultats définitifs”, raconte-t-il.

Et une interdiction de les divulguer avant 20 heures précises. “Aucun résultat électoral, partiel ou définitif, ne peut être communiqué au public par voie de presse ou par tout moyen de communication au public par voie électronique (…) avant la fermeture du dernier bureau de vote”, indique l’article L52-2 du Loi électorale. Code pénal, qui prévoit une amende pouvant aller jusqu’à 375 000 euros.

ADVERTISEMENT

“Ceux scrutins pré-électoraux et l’estimation des résultats n’est qu’une toute petite partie de notre travail, mais sans doute la plus exposée », sourit Henri Wallard, pour qui le travail ne s’arrête pas une fois les résultats rendus. « Au lendemain des élections, nous comparons systématiquement les chiffres officiels du ministère de l’Intérieur avec notre chaîne d’estimations de la nuit, mais aussi avec nos études pré-électorales. Cela nous permet de tirer des enseignements pour les prochaines élections. »

Un travail de longue haleine qui est parfois remis en cause par certains politiques et analystes, doutant de sa réelle fiabilité et pointant du doigt des erreurs lors d’élections passées. « Il faut considérer chaque élection comme un cas particulier, estime ce dirigeant d’Ipsos. Les conditions de mise en place des urnes doivent être systématiquement repensées en fonction des enjeux de l’élection, de sa dynamique et des forces en présence. La méthode générale fonctionne et ne doit pas être remise en question. Par contre, la mécanique doit être ajustée. »

Leave a Comment