ADVERTISEMENT

Prix ​​Écrans canadiens | Greffe et Laurence Leboeuf couronnée

Avec huit récompenses, la série Transplantation et ses acteurs, dont Laurence Lebœuf, sont les grands gagnants de la semaine aux Prix Écrans canadiens, alors que le cinéma québécois, dont les œuvres ont souvent dominé cet événement par le passé, connaît une année modeste.

Mis à jour hier à 22:18

ADVERTISEMENT

André Duchesne

ADVERTISEMENT

André Duchesne
Presse

Présentée dimanche soir au terme d’une semaine ponctuée de dix galas, la dernière soirée (virtuelle) de cette 10moi L’édition des Prix Écrans canadiens a également été marquée par l’exploit suprême du long métrage ScarboroughShasha Nakhai et Rich Williamson, comme meilleur film de l’année.

En tournée à Montréal et produit chez Sphère Média, Transplantation remporte pour la deuxième année consécutive le prix de la meilleure série dramatique. L’acteur Hamza Haq (le Dr Bash Hamed) a quant à lui remporté le prix du meilleur comédien pour la deuxième année.

Toujours avec cette série, Laurence Lebœuf a remporté le prix de la meilleure actrice pour son interprétation de la Dconcernant Magalie Leblanc, tandis que l’actrice montréalaise Ayisha Issa a remporté le trophée de la meilleure actrice dans un second rôle (le Dconcernant June Curtis). A noter que Laurence Lebœuf était également l’animatrice du gala des Arts cinématographiques présenté vendredi soir.

“C’est foutu. Je suis toujours au top !”, s’est exclamée l’actrice, accompagnée de Presse à la fin du gala.

Ce qui m’a attiré dans cette série c’est son point de vue unique, celui de suivre la Dr Bashir Hamed avec tout le passé auquel il est confronté. De plus, les personnages sont très riches. La production nous laisse beaucoup de liberté pour apporter notre propre couleur. Je ne peux pas croire à quel point nous devons créer de liberté.

Laurence Lebœuf

Pour Laurence Lebœuf, il s’agit de son premier prix Écrans canadiens. Il est ajouté à un prix Jutra (Ma fille, mon ange) et trois Gemini Awards (Les Lavigueurs, l’histoire vraie, Eden Museum, Balade à l’ombre).

Campé à Toronto Transplantation suit la vie de divers médecins et membres du personnel médical du York Memorial Trauma Center. Une troisième saison de cette série très populaire, que l’on peut voir en français (transplanté) à Noovo, est sur la bonne voie. « Cette série m’occupe huit mois de l’année, raconte Laurence Lebœuf. Nous avons commencé le tournage de la troisième saison en mars et l’avons terminé en octobre. c’est encore beaucoup [rires]. »

Plus tôt cette semaine, Transplantation il a reçu quatre autres prix: meilleur ensemble dans une œuvre de fiction, meilleur scénario (Joseph Kay), meilleure photographie (Pierre Gill) et meilleur montage (Annie Ilkow).


PHOTO FOURNIE PAR NOOVO

L’équipe de Transplantation

Selon le site Sphère Média, la série compte cinq réalisateurs, dont Daniel Grou (Podz), Chloé Robichaud et Kim Nguyen.

Un autre Québécois, Tim Rozon, a remporté le prix du meilleur acteur dans un second rôle dans une série dramatique pour son travail sur Wynonna Earp.

Prix ​​du cinéma québécois

Les Canadian Screen Awards, rappelons-le, récompensent le meilleur du pays en matière de cinéma et de télévision (uniquement des productions en anglais). Plus tôt cette semaine, les artisans du cinéma québécois ont remporté plusieurs prix sans pour autant remporter les grands honneurs.

Sara Mishara a reçu le prix de la meilleure photographie, ici appelé meilleure photographie, pour le film oiseaux ivres qu’il a co-écrit avec le réalisateur Ivan Grbovic. Ce film, qui a représenté le Canada dans la plus récente course aux Oscars du meilleur film international (langue autre que l’anglais), a été finaliste dans six catégories.

Arnaud Brisebois, Jean Babin et Ève Turcotte sont repartis avec la statuette de la meilleure direction artistique pour leur travail sur le passeur de tempsde Francis Leclerc, tandis que Martin Lapointe a remporté le trophée des meilleures coiffures pour le film Marie Chapdelainepar Sébastien Pilote.

Cinq films québécois ont concouru pour le prix du meilleur court métrage de fiction, ne laissant aucune place aux films des autres provinces. Est Les filles ne marchent pas seules la nuit.par Katerine Martineau, qui a remporté le prix.

Julian Sher, Graeme Smith et Natalie Dubois se partagent le prix de la meilleure écriture documentaire pour fantômes d’afghanistan. Marianne Ploska remporte le prix de la meilleure photographie pour le documentaire Prière pour une mitaine perduepar Jean François Lesage. Angakusajaujuq : l’apprenti chamande Zacharias Kunuk, un film produit à Montréal, reçoit le prix du meilleur court métrage d’animation.

Dans le cadre du gala dédié aux Programmes Numériques et Immersifs, Félix Lajeunesse et Paul Raphaël ont reçu le prix de la Meilleure Expérience Immersive – Non-Fiction avec Explorateurs de l’espace : l’expérience de l’ISS – Épisode 2 : Aperçu. Enfin, le prix de la Meilleure Expérience Immersive – Fiction a été décerné au projet Les passagerscoproduit par la société québécoise Couzin Films.

Scarborough

Récompensé comme meilleur film, Scarborough il a également remporté la meilleure réalisation, le meilleur acteur principal (Liam Diaz), le meilleur scénario adapté (Catherine Hernandez), la meilleure actrice dans un second rôle (Cherish Violet Blood), le meilleur ensemble, le meilleur montage sonore et le prix John Dunning du meilleur premier long métrage.


CRÉDIT PHOTO PAR LA PRODUCTION

Une scène du film Scarborough

Ce film, qui a été brièvement présenté en première à Montréal il y a quelques semaines, raconte l’histoire de trois enfants issus de milieux pauvres qui deviennent amis et apprennent à coexister et à être résilients au cours d’une année scolaire. Il s’agit d’une adaptation du roman du même nom de Catherine Hernandez.

indigné Scarboroughles autres films finalistes pour le prix du meilleur long métrage de fiction étaient oiseaux ivrespar Ivan Grbovic douzième nuitde Philippe Lacôte, dont l’un des réalisateurs est le Montréalais Yanick Létourneau, voleurs de nuitpar Danis Goulet, et sauvagele Bretten Hannam.

Leave a Comment