Publication du rapport sur l’état d’équilibre du marché du travail

QUÉBEC, 8 avril 2022 /CNW Telbec/ – Le ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Franciscation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie, M. Jean Boulet, a publié le rapport Etat d’équilibre du marché du travail : Diagnostics pour 500 métiers. M. Boulet a également profité de l’occasion pour réaffirmer l’importance des mesures d’emploi prises pour faire face aux défis liés aux pénuries de main-d’œuvre.

Le rapport montre notamment que le marché du travail québécois est en croissance et que le Québec est revenu au niveau d’emploi qui prévalait avant la pandémie, que le taux de chômage est près d’un creux historique et que le nombre de postes vacants a atteint des niveaux record . jamais vu.

Pour la première fois au Québec, le nombre de professions évaluées en déficit ou léger déficit, soit 204, sera supérieur au nombre de professions évaluées en équilibre, soit 198, d’ici 2025. On estime que, de 2021 à 2030, 1,4 million d’emplois devront être couverts, notamment en raison des départs à la retraite, en plus des emplois perdus en raison des effets de la COVID-19.

Les résultats du rapport précisent également les principales tendances déjà observées et qui ont, entre autres, mené à la mise en place de diverses mesures gouvernementales complémentaires aux services publics d’emploi pour les particuliers et les entreprises partout au Québec.

Citation

« Le rapport sur l’état d’équilibre du marché du travail confirme que notre croissance économique fait face à des défis importants qui persisteront dans le temps. Devant Dans cette situation, le gouvernement est proactif et innove constamment en mettant en place des mesures fortes axées sur la formation, la mise à jour des compétences et la requalification. Déjà en 2019, j’ai lancé le Plan d’action pour la main-d’œuvre, qui a été suivi du Programme d’aide au redressement par une formation accrue, du Programme de requalification et d’accompagnement dans les technologies de l’information et de la communication et enfin, en novembre dernier, de l’Opération Grande main-d’œuvre. Ces programmes ont fait leurs preuves et permettent déjà à des milliers de travailleurs d’occuper des emplois bien rémunérés et à forte demande. En particulier, si nous continuons à miser sur la formation, l’insertion des chômeurs et l’immigration sélective, nous réussirons à relever ce défi avec tous les acteurs du marché du travail. C’est une victoire pour tous. »

Jean BouletMinistre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Franciscation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie

Réflexes

  • La pénurie de main-d’œuvre marquera de nombreuses professions pendant plusieurs années, en raison de la croissance économique continue, du faible taux de chômage et de la relative stagnation de la population âgée de 15 à 64 ans. La grande majorité des postes à pourvoir serviront à remplacer des postes devenus vacants en raison de départs à la retraite.
  • entre février 2020 et En décembre 2021, l’emploi a le plus augmenté en nombre dans les services professionnels, scientifiques et techniques, les services d’enseignement et la finance, les assurances, l’immobilier et la location. Les baisses les plus importantes sont survenues dans les services d’hébergement et de restauration, le commerce de gros et de détail et l’information, la culture et les loisirs.
  • Le rapport met également en exergue le travail complémentaire en cours pour déterminer les causes des difficultés de recrutement et proposer éventuellement des solutions pour remédier à ces difficultés.
  • Le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale publie un rapport annuel sur l’état d’équilibre du marché du travail en collaboration avec la Commission des partenaires du marché du travail. Les comités sectoriels du travail, le Conseil métropolitain de l’emploi, le ministère de l’Éducation, le ministère de l’Enseignement supérieur, le ministère de la Santé et des Services sociaux, le ministère de la Famille et la Commission de la construction du Québec ont également contribué à son développement. .
  • Rappelons que le ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale offre une multitude de programmes, de mesures et de services qui apportent des solutions aux défis liés à la pénurie de main d’oeuvre.
  • L’accompagnement des travailleurs en termes d’emploi permet d’atteindre les objectifs présentés dans le Plan stratégique 2019-2023 du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, comme la promotion de l’insertion et de la permanence dans l’emploi.

lien connexe

Pour en savoir plus sur les activités du ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, suivez-le sur les réseaux sociaux :

facebook.com/TravailEmploiSolidaritésocialeQuébec

twitter.com/Gouv_MTESS

linkedin.com/entreprise/ministere-travail-emploi-solidarite-sociale-quebec

SOURCE Cabinet du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale et ministre de l’Immigration, de la Franciscation et de l’Intégration

Pour plus d’information : Source : Maude Méthot-Faniel, Attachée de presse, Cabinet du ministre du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, ministre de l’Immigration, de la Franciscation et de l’Intégration et ministre responsable de la région de la Mauricie, tél. : 438 526-8750; Renseignements, relations avec les médias, Direction générale des communications, ministère du Travail, de l’Emploi et de la Solidarité sociale, tél. : 418 643-9796

Leave a Comment