ADVERTISEMENT

réunions en avril 2022

A Paris, Bruxelles, Cannes, Montréal, Tourcoing, Venise ou Dakar, en plein air ou en salle, voici 19 rendez-vous culturels africains à ne pas manquer en ce mois d’avril. N’hésitez pas à nous envoyer vos événements culturels incontournables à [email protected]

Le Musée des civilisations noires de Dakar, au Sénégal, ouvre ses portes ce 1er avril Picasso à Dakar, 1972-2022. Cette exposition exceptionnelle réunit des œuvres de différents musées français et sénégalais pour initier un dialogue entre le maître espagnol et les objets d’art africains.

Voyage au-delà des illusions. A partir du 1er avril, les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique organisent une exposition Focus sur l’oeuvre de l’artiste sénégalais Omar Ba. Dans une vingtaine de toiles grand format, réalisées spécialement pour l’exposition, l’artiste aborde des thèmes tels que le chaos, la destruction et la dictature, traités ” dans un langage pictural tout à fait propre, à la fois féroce et délicat ».

ADVERTISEMENT
Masque tukah d'occasion.  Exposition
Masque tukah d’occasion. Exposition “Sur la route des chefferies du Cameroun”, du 5 avril au 17 juillet 2022 au Musée du Quai Branly. © La Route des Chefferies

Découvrez les nouveautés Newsletter RFI Culture. Recevez gratuitement, tous les jeudis dans votre boîte mail, l’actualité culturelle internationale qui n’oublie pas l’Afrique. S’abonner estici.

Après une semaine en ligne, la 38e édition de Vues d’Afrique, à Montréal, accueillera son public à la Cinémathèque québécoise, du 1er au 10 avril. Parmi les temps forts du plus grand festival du film africain des Amériques figure la première nord-américaine de grand et fort Le réalisateur marocain Nabil Ayouch, le documentaire bouleversant inédit l’empire du silence de Thierry Michel, comédie les trois garçons du cinéaste burkinabé Boubakar Diallo et La femme du fossoyeur du cinéaste somalien Khadar Ayderus Ahmedl’étalon-or du Fespaco 2021.

ADVERTISEMENT

A partir du 2 avril, la galerie parisienne 31Project présente l’exposition, proposée par Liz Gomis Je suis moi-même le soleil. Une invitation à cinq artistes à réagir à cette citation du cinéaste sénégalais Ousman Sembène qui disait : « L’Europe n’est pas mon centre […] Pourquoi veux-tu que je sois le tournesol qui tourne autour du soleil ? Cette exposition collective réunit le travail de cinq artistes plasticiens d’Afrique et de sa diaspora : Leonard Pongo (Belgique/RDC), Nú Bareto (Guinée-Bissau), M’barka Amor (France), Valerie Asiimwe Amani (Tanzanie), Hakeem Adam (Ghana).

Jusqu’au 15 juin l’exposition est présentée Je vois un oiseau / Je vois un oiseau à partir de Chourouk Hriech au Laboratoire de Dessin à Paris. une suite de voyage dessiné “où les oiseaux sont nos guides, se déployant ainsi” une géographie métaphorique, une ville-monde dont les oiseaux seraient les premiers habitants “. Né en 1977, l’artiste franco-marocain est diplômé de l’Ecole Nationale Supérieure des Beaux-Arts de Lyon. Le 9 avril aura lieu une soirée pluridisciplinaire, Je vois un groupe d’oiseauxavec performances, showcases, flash tattoo, DJ set…

Le ndop, un tissu caractéristique des Grassfields.  Exposition
Le ndop, un tissu caractéristique des Grassfields. Exposition “Sur la route des chefferies du Cameroun”, du 5 avril au 17 juillet 2022 au Musée du Quai Branly. © La Route des Chefferies, photo : Eyidi

2 avril, circulation(s), le Festival de la Jeune Photographie Européenne, ouvre ses portes au centre culturel du Centquatre à Paris. Parmi la trentaine d’artistes invités, Sylvie Rosequi vit entre l’Italie et l’Angleterre, y questionne ses racines togolaises. récupérer les codes artistiques des portraits de studio traditionnels d’Afrique de l’Ouest “. L’artiste Rubén Bermúdez, né à Madrid, présente une archive ouverte, personnelle et collective de la construction de la Noirceur en tant que force politique en Espagne : Et toi, pourquoi es-tu noir ? (Et toi, pourquoi es-tu Noir ? “). ET Laura Quiñonez s’inspire de Accident géographique d’une histoire transmise de génération en génération au sein de la communauté afro-colombienne : à l’époque de l’esclavage, les châtaignes (personnes qui résistent à l’esclavage) ont utilisé leurs tresses pour communiquer secrètement les chemins de la liberté…

Picasso et l’avant-garde arabe. A partir du 2 avril, l’Institut du Monde Arabe (IMA) de Tourcoing, dans le nord de la France, instaure un dialogue inédit entre Picasso et des œuvres phares d’artistes arabes d’avant-garde. Les peintures de Jewad Selim (Irak), Rafic Charaf (Liban), Idham Ismaïl (Syrie), Samir Rafi (Egypte), Mohamed Khadda (Algérie) rendent visibles les relations entre Pablo Picasso (qui n’a jamais visité le monde arabe) et le monde scénarios artistiques du Maghreb et du Moyen-Orient.

Jusqu’au samedi 7 mai, vous pouvez postuler pour la 9ème édition du prestigieux Prix ​​RFI Théâtre. L’appel est ouvert aux auteurs âgés de 18 à 46 ans, nés et résidant en Afrique, dans les Caraïbes, dans l’océan Indien ou au Moyen-Orient. Le texte en français doit avoir un minimum de 15 pages numérotées.

A partir du 5 avril, le Musée du Quai Branly à Paris vous invite à découvrir l’art des communautés implantées sur les hauts plateaux des Grassfields, une région située à l’ouest du Cameroun. l’exposition En route vers les chefferies du Cameroun. Du visible à l’invisible rassemble 270 œuvres dont la plupart sont entretenus par des chefs et des lignages familiaux.

Porte d'entrée principale de la chefferie de Bafou.  Exposition
Porte d’entrée principale de la chefferie de Bafou. Exposition “Sur la route des chefferies du Cameroun”, du 5 avril au 17 juillet 2022 au Musée du Quai Branly. © La Route des Chefferies. Photo: Pérez

Depuis le 5 avril, le Musée d’Histoire de l’Immigration de Paris interroge l’histoire de Juifs et musulmans de la France coloniale à nos jours. L’exposition promet à travers une centaine d’œuvres d’art, de documents et d’archives audiovisuelles » un regard neuf et documenté révélant ainsi le rôle essentiel de la France et de l’État dans la transformation de ces relations, tant au Maghreb qu’en France métropolitaine.

Du 7 avril au 14 mai, la galerie Chauvy à Paris réunit des œuvres des artistes nigérians Victor Olaoyé, Wole Lagunju, Samuel Nnorom avec celles du Malien Ibrahim Ballo autour du thème Les « voix » du textile. Ces “voix” des textiles furent, pendant longtemps, dans les champs d’indigo, celles des esclaves. Les ancêtres d’Ibrahim Ballo étaient des tisserands de Bogolan, un tissu traditionnel malien. Wole Lagunju fait revivre les textiles des femmes Yoruba dans un concept artistique contemporain : l’onaisme. Samuel Nnorom aborde l’histoire du textile à travers des voix croisées. Victor Olaoyé travaille des textiles Adire très graphiques, teints à l’indigo, transmis de mère en fille chez les Yoruba, racontant la longue histoire coloniale.

Le Mucem de Marseille a conçu une exposition ambitieuse autour d’un personnage que Victor Hugo avait surnommé ” l’émir pensif, féroce et doux “. Connaît-on suffisamment Abd el-Kader ibn Muhyî ed-Dîn ? L’événement Abd el Kader Depuis le 6 avril, il rassemble 250 œuvres et documents de collections publiques et privées sur « l’émir de la résistance, saint combattant, fondateur de l’État algérien, précurseur de la codification du droit humanitaire moderne, guerrier, homme d’État, apôtre… »

Du 5 au 10 avril, la maison de ventes Artcurial s’organise à Paris Hommage extravagant à la natureune exposition d’art africain contemporain qui rassemble des oeuvres des congolais Pili Pili Mulongoy et ougandais Joseph Ntensibe. Des œuvres issues des collections privées de ces deux artistes et présentées au public pour la première fois.

1-54, la foire d’art internationale dédiée à l’art africain contemporain et à la diaspora africaine est de retour à Paris chez Christie’s. Du 7 au 10 avril, il accueillera 23 exposants internationaux, rendant ainsi visibles les œuvres d’une cinquantaine d’artistes contemporains d’Afrique et de sa diaspora.

Détail d'un costume de reine à Toghu, porté par sa propriétaire, la reine Nkwen, Mancho Calista Nchangwie.  Exposition
Détail d’un costume de reine à Toghu, porté par sa propriétaire, la reine Nkwen, Mancho Calista Nchangwie. Exposition “Sur la route des chefferies du Cameroun”, du 5 avril au 17 juillet 2022 au Musée du Quai Branly. © La Route des Chefferies

En même temps, art parisrendez-vous important de l’art moderne et contemporain, il ouvre également ses portes du 7 au 10 avril au Grand Palais Ephémère à 130 galeries d’une vingtaine de pays, dont le Ghana et la Côte d’Ivoire,

La Fondation Blachère ouvre sa nouvelle exposition le 7 avril Kaléidoscope / Dakar et Kinshasa. Un témoignage artistique de l’explosion urbaine en Afrique qui change les espaces et les mentalités. ” La ville est ainsi… le lieu de tous les possibles, de tous les rêves éveillés. ” et ” en mouvement perpétuel ».

Le 14 avril, le Festival de Cannes dévoilera les films de sa sélection officielle pour l’édition 2022, qui se déroulera du 17 au 28 mai. Après deux films africains en compétition en 2021, quelle place aura cette année le cinéma africain dans la plus grande manifestation cinématographique mondiale ?

Dès le 21 avril, le peintre congolais Thonton Kabeya nous invite à danser La rumba rose. A Paris, à la Galerie Bonne Espérance, explorez l’univers de ” cette danse pratiquée en République du Congo comme soulagement, méditation, phénomène culturel d’acculturation “. Un art qui unit toutes les communautés : hétéros, gays, lesbiennes, enfants, parents, grands-parents, femmes, hommes ».

le lait des rêves (Le lait des rêves). La 59e exposition internationale d’art à Venise, en Italie, aura lieu du 23 avril au 27 novembre. La curatrice Cecilia Alemani, première femme italienne à occuper ce poste à la Biennale, a promis « donner la parole aux artistes pour créer des projets uniques qui reflètent leurs visions et notre société “. Parmi les membres du jury international figure le conservateur camerounais basé en Allemagne. Bonaventure Soh Bejeng Ndikung, qui occupera, à partir de 2023, le poste de directeur de la Haus der Kulturen der Welt (HKW) à Berlin. Les artistes ont été sélectionnés parmi 57 pays, dont Kapwani Kiwanga, un artiste d’origine tanzanienne. Les pays représentés pour la première fois incluent trois pays africains : le Cameroun, la Namibie et l’Ouganda.

Leave a Comment