ADVERTISEMENT

“Scarborough” et “Transplant” triomphent aux Canadian Screen Awards

TORONTO – Les créateurs de “Scarborough” croient que le succès du drame se déroulant dans la banlieue de Toronto aux Canadian Screen Awards est un hommage à la communauté à l’est de Queen City qui a rendu cela possible.

L’adaptation du livre à l’écran a remporté trois grands prix dimanche soir, dont celui du meilleur film, pour un total de huit trophées au cours d’une semaine de célébration du cinéma, de la télévision et des médias numériques.

Shasha Nakhai et Rich Williamson, qui ont remporté le prix du meilleur réalisateur, se sont dits ravis de voir leur premier long métrage aussi acclamé par l’Académie canadienne du film et de la télévision, même si le film a été réalisé avec un public différent en tête.

ADVERTISEMENT

“Avant tout, il était très important pour nous que le film se connecte avec les personnes pour lesquelles nous l’avons fait, et tout ce qui précède était un bonus”, a déclaré Mme Nakhai lors d’une conférence de presse virtuelle dimanche. Pour tout le travail que tout le monde a mis dans le film pour être vu par l’industrie cinématographique canadienne, cela signifie beaucoup.”

Williamson a déclaré que le succès de “Scarborough” fait honneur à la communauté qu’il capture, dont beaucoup ont donné de leur temps, de leur talent et de leur confiance pour soutenir la production à petit budget.

Le film mettait en vedette un mélange d’acteurs chevronnés et novices pour raconter l’histoire d’un trio d’enfants et de leurs soignants qui trouvent un lien dans leur lutte collective contre la pauvreté, les préjugés, les abus et la toxicomanie.

ADVERTISEMENT

Parmi les jeunes stars du film figurait Liam Diaz, qui a remporté dimanche le prix du meilleur acteur principal pour son interprétation de Bing, un garçon philippin aux prises avec un traumatisme.

Le jeune de 13 ans a déclaré avoir entendu ses parents crier d’en bas lorsque son nom a été appelé pendant le spectacle et espère que ses amis l’entendront même si c’est un soir d’école.

“Quand j’ai commencé le film, j’étais très timide”, a déclaré Diaz aux journalistes. Faire des films m’a aidé à sortir de ma zone de confort.

En tête des gagnants de la télévision, « Transplant » de CTV a remporté les prix dans les catégories dramatiques.

L’émission médicale a remporté les prix de la meilleure série dramatique et du meilleur jeu d’acteur pour les protagonistes Hamza Haq et Laurence Leboeuf, avec un total de huit prix.

La comédie dramatique « Sort Of » de CBC a remporté le prix de la meilleure série comique, remportant un total de trois trophées lors de sa saison inaugurale.

Le co-créateur Bilal Baig a déclaré que l’émission est une “lettre d’amour” aux communautés qu’elle représente, y compris les personnes queer et transgenres, dépeignant des personnages d’une manière rarement vue à l’écran.

“Cette émission signifie beaucoup pour beaucoup de gens”, a déclaré Bilal Baig aux journalistes. J’ai l’impression qu’il y a beaucoup de victoires dans la communauté en ce moment parce qu’il y a beaucoup de choses qui résonnent en nous.”

Les autres grands gagnants de dimanche ont été l’émission “Kim’s Convenience” de CBC, dans laquelle les stars Paul Sun-Hyung Lee et Jean Yoon ont été nommés respectivement meilleur acteur et actrice dans une série comique.

Le prix du meilleur long métrage documentaire a été décerné à « Kímmapiiyipitssini : The Meaning of Empathy » de la cinéaste de la Première Nation Kainai Elle-Máijá Tailfeathers.

Mme Tailfeathers a également été reconnue pour ses talents d’actrice en tant que meilleure actrice principale dans “Night Raiders”, ajoutant un sixième prix à la collection du thriller indigène.

Visiblement émue, Mme Tailfeathers a remercié le réalisateur cri-métis Danis Goulet et le reste de l’équipe de tournage, dédiant le prix à sa famille.

« Je voudrais le dédier à mes grands-parents qui ont survécu au pensionnat et ont vécu leur vie avec amour, force et dignité », a déclaré Mme Tailfeathers. Et à mon père, qui a survécu au système d’internat Sami, et à ma mère, qui m’a montré ce que c’était que de vivre et de diriger avec amour.

Le film futuriste figurait parmi les meilleurs finalistes avec “Drunken Birds”, “Twelfth Night” et “Wildhood”.

Les festivités de dimanche ont finalement couronné “Scarborough”, qui avait cinq honneurs à son actif avant la cérémonie.

Mme Nakhai et M. Williamson, qui ont une formation en documentaires, ont remporté vendredi le prix du meilleur premier long métrage, ainsi qu’un prix en espèces de 25 000 $.

L’auteur Catherine Hernandez a reçu le prix du meilleur scénario adapté pour son histoire basée sur son premier roman de 2017.

Cherish Violet Blood a été nommée meilleure actrice dans un second rôle et la production a remporté le prix du casting et du montage sonore.

L’émission préenregistrée d’une heure a débuté avec les TallBoyz et a présenté des invités tels que Catherine O’Hara, Simu Liu et Tatiana Maslany.

Les Prix Écrans canadiens ont nommé le plus grand nombre de gagnants dans une série d’événements virtuels couvrant 145 catégories couvrant les films, les émissions scénarisées, les documentaires, les nouvelles diffusées, les émissions de téléréalité, les sports en direct et l’animation pour enfants.

Leave a Comment