Solidarité – Les membres du célèbre groupe de rock britannique ‘Pink Floyd’ s’unissent à nouveau pour l’Ukraine (Vidéo)

Les ‘Pink Floyd’ interpréteront ce vendredi leur première chanson originale en 30 ans pour récolter des fonds en faveur du peuple ukrainien, a annoncé jeudi le légendaire groupe britannique.

“Hey Hey Rise Up” présente deux membres de Pink Floyd, David Gilmour et Nick Mason, et le chanteur ukrainien Andriy Khlyvnyuk de BoomBox, selon apnews.com.

Khlyvnyuk interprétera une chanson patriotique ukrainienne dans une vidéo qu’il a tournée devant la cathédrale Sainte-Sophie de Kiev, avant de la publier sur les réseaux sociaux.

Gilmour, qui a joué avec Boombox à Londres en 2015, a expliqué que la vidéo était “un moment puissant et je voulais l’immortaliser…”

+ Tous les profits iront au Fonds humanitaire pour l’Ukraine +

Après l’invasion russe, Khlyvnyuk a interrompu sa tournée aux États-Unis pour retourner en Ukraine et rejoindre les rangs d’une unité de défense territoriale, a précisé la même source.

Gilmour a déclaré avoir parlé avec Khlyvnyuk, qui se remet à l’hôpital de ses blessures de guerre, tout en écrivant la chanson. Il a dit: «Je lui ai demandé de jouer un peu de la chanson au téléphone et il m’a donné sa bénédiction. Nous espérons tous les deux que nous pourrons faire mieux en personne à l’avenir.

Le groupe a également indiqué que tous les bénéfices seront reversés au Fonds humanitaire pour l’Ukraine créé par les Nations Unies.

+ “Nous voulons exprimer notre soutien à l’Ukraine” +

“Nous voulons exprimer notre soutien à l’Ukraine, et ainsi montrer que la majorité du monde pense qu’il est complètement faux qu’une superpuissance envahisse le pays démocratique indépendant qu’est devenu l’Ukraine”, a déclaré M. Gilmour.

+ Flash-back +

Pink Floyd a donné au monde des chansons intemporelles. Voici une photo de ses meilleures compositions :

Pink Floyd : “Un de ces jours” (1971)

Tiré de l’album “Meddle”, sorti en 1971, le morceau est principalement instrumental. Sa particularité réside dans la présence vocale du batteur Nick Mason, que l’on entend rarement. Dans la piste audio, il souffle doucement les paroles suivantes : “Un de ces jours, je vais te couper en petits morceaux”, des mots qui contrastent violemment avec la douceur du ton.

Pink Floyd : ” Argent ” (1973)

Le tube “Money” est issu de l’oeuvre mythique “The Dark Side of the Moon”, sortie en 1973. La chanson est devenue le premier grand tube du groupe et a contribué, en partie, au triomphe bien mérité de ce troisième grand album de l’histoire. de la musique en termes de ventes, derrière “Back in Black” d’AC/DC (1980) et “Thriller” de Michael Jackson (1982). Pas mal pour une chanson qui se moque des façons de gagner et de dépenser de l’argent !

Pink Floyd : ” J’aimerais que tu sois ici ” (1975)

“Wish You Were Here” a été écrit par Roger Waters et composé par David Gilmour, en mémoire de Syd Barrett, le fondateur, compositeur et parolier du groupe -mais avant tout un ami- qui a décidé de quitter le groupe en raison de problèmes de santé. Le morceau figure sur l’album éponyme sorti en 1975, qui se veut entièrement un hommage à ce partenaire manqué. En 2011, la chanson a été classée numéro 324 sur la liste des “500 plus grandes chansons de tous les temps” du magazine Rolling Stone.

Pink Floyd : “Une autre brique dans le mur” (1979)

Le hit “Another Brick in the Wall, Part II” est le single le plus vendu de l’histoire du groupe et le seul à atteindre le numéro un sur Billboard. Sorti sur l’album chef d’oeuvre “The Wall” en 1979, le morceau a presque à lui seul permis au disque de se vendre à plus de 30 millions d’exemplaires. “Another Brick in the Wall” rassemble trois variations sur le thème de l’éducation. La partie la plus populaire est donc la seconde, qui critique la rigidité du système scolaire britannique.

Pink Floyd : “Confortablement engourdi” (1979)

Autre extrait de l’oeuvre légendaire “The Wall”, sortie en 1979, “Comfortably Numb” est l’un des tubes les plus célèbres du groupe, notamment pour ses nombreux solos de guitare au milieu et à la fin de la chanson. C’est également l’un des trois morceaux de l’album co-écrit par le guitariste David Gilmour et le bassiste Roger Waters. Le chœur et les solos sont de Gilmour, tandis que Waters a fourni tous les mots et la musique des couplets. (Source : Nostalgie.fr)

Article19.ma

Leave a Comment