ADVERTISEMENT

Sony PlayStation : Un milliard investi dans Epic (Fortnite), rachat bientôt ?

actualité économique Sony PlayStation : Un milliard investi dans Epic (Fortnite), rachat bientôt ?

ADVERTISEMENT

Certes, en 2022, Sony a décidé d’aligner la pièce. Suite au rachat de Bungie and Haven récemment, la société japonaise a débloqué un milliard pour soutenir l’activité d’Epic Games, père de Fortnite et d’Unreal Engine. Une somme conséquente, certes, mais quelles intentions sont traduites ? Voici notre avis.

Sony PlayStation : Un milliard investi dans Epic (Fortnite), rachat bientôt ?

Sony Playstation (logo)

Pour reprendre le nom d’un film célèbre, en le modifiant légèrement : « Billion Dollar Baby ». Un milliard de dollars est somme très importante que Sony vient d’investir dans Epic Gamescompagnie derrière la célèbre bataille royale fortnite et le moteur Unreal. La firme clôture ainsi une levée de fonds de deux milliards de dollars dans le but de “construire le métaverse et soutenir sa croissance continue”, à laquelle Kirkbi (LEGO) a également participé pour une somme d’un milliard. “En tant qu’entreprise de divertissement créatif, nous sommes ravis d’investir dans Epic pour approfondir notre relation dans l’espace métavers.” expliquer dans un Libération Kenichiro Yoshida, PDG de Sony Group, l’entité mondiale, pas seulement celle dédiée à PlayStation. “Nous sommes également convaincus que l’expérience Epic Games … accélérera nos divers efforts, tels que le développement de nouvelles expériences numériques pour les fans de sport et nos initiatives de projets virtuels.”.

“Metavers”, “expériences numériques pour les fans de sport” ? Sony est-il tombé tête baissée ? Gardez à l’esprit que nous parlons de Sony en général, pas seulement de sa division “Interactive Entertainment” dédiée à sa marque PlayStation. Ces derniers mois, la firme japonaise est de plus en plus présente dans le domaine des expériences numériques interactives (probablement en conséquence de la crise sanitaire) : début 2022, elle a par exemple signé un étonnante camaraderie avec le célèbre club de Manchester City. Son objectif : créer un espace en ligne où les fans peuvent interagir avec l’équipe au sein d’un “métaverse”, modélisant le stade de football Etihad.

ADVERTISEMENT

Dans le passé, Sony parlait déjà de développer concerts numériques grâce à la réalité virtuelle, dans le cadre du projet « Lindbergh ». Et qui est au courant ? Oui, Epic Games, avec leurs rendez-vous musicaux désormais incontournables sur Fortnite (Travis Scott, Aya Nakamura, etc.). Avant même de parler d’acquisition, l’investissement de Sony matérialise d’abord une échange de bonnes pratiques entre l’entreprise japonaise et Epic Games. « Alors que nous réinventons l’avenir du divertissement, nous avons besoin de partenaires qui partagent notre vision. On a trouvé ça (…) avec Sony” commente TIm Sweeney, PDG d’Epic. Le père de PlayStation lui avait déjà donné 250 millions de dollars en 2020, puis encore 200 millions de dollars l’année suivante. En conséquence, les deux sociétés se soutiennent mutuellement, jusqu’à l’introduction d’Unreal Engine 5 sur PS5, en 2020.

À droite : Projet de concert virtuel VR (Sony) ; Gauche : concert de Travis Scott (Fortnite)

Sony PlayStation : Un milliard investi dans Epic (Fortnite), rachat bientôt ?Sony PlayStation : Un milliard investi dans Epic (Fortnite), rachat bientôt ?

main dans la main

À plus petite échelle, cet accord encore plus concret profitera également à PlayStation. Pas forcément pour un métavers, un terme que l’on retrouve peu – voire pas du tout – dans la bouche de la branche jeu vidéo de Sony. mais plutôt pour son approche des futurs jeux PS4 et PS5 axés sur le multijoueur. Une “ligne éditoriale” que l’on n’associe pas forcément à l’entreprise, mais qui s’est pourtant concrétisée récemment, notamment avec le rachat du studio Haven dirigé par Jade Raymond. L’équipe travaille sur “un triple-A évolutif et systémique (…) qui divertira et engagera les joueurs pour les années à venir”, explique le Blogue PlayStation. Une future exclusivité aux allures de véritable service de jeu, un genre dont Jim Ryan, PDG de Sony Interactive Entertainment, souligne l’importance, dans un récent entrevue. L’homme rassure cependant : “Nous continuerons à créer des jeux solo narratifs”.

Là encore, il n’est pas difficile de faire le parallèle entre Epic et ce projet. Fortnite, la véritable oie de l’entreprise, est un Exemple presque inégalé en termes d’engagement et de suivi sur cinq ans. Ayant dit cela, Peut-on imaginer un rachat d’Epic Games par Sony ? Ce résultat semble peu probable. À ce jour, le PDG Tim Sweeney détient plus de 50 % des actions. Comme la plupart, il a le dernier mot. Ensuite, il y a le chinois Tencent (40% aux dernières nouvelles) alors que Sony est encore évidemment autour de 2%. La vision et le leadership de Tim Sweeney sont largement soutenus. Peu d’entreprises ont osé contester le monopole de Google et d’Apple sur leur propre territoire, allant même jusqu’à aller en justice contre la marque Apple. Mais dans un monde où Microsoft a acquis Activision-Blizzard, tout est possible après tout.

Profil d'Indee, Jeuxvideo.com

Pour En réalitéJournaliste jeuxvideo.com

parlementaire

Leave a Comment