ADVERTISEMENT

« Star Académie » : Eloi, Krystel, Camélia et Olivier en demi-finale

People’s Choice, Eloi Cummings accède à la demi-finale de la “Star Academy”, tout comme Krystel Mongeau, qui a été mise à l’abri dimanche par des professeurs. Ils retrouveront Camélia et Olivier qui devront également se défendre, lors de la prochaine Variété, avant d’accéder à l’étape finale.

• Lisez aussi : « Star Academy » : deux places pour quatre boursiers

Devant le grand nombre de demandes spéciales avec des chansons de Céline Dion, la production a décidé d’en créer un certain nombre avec ses grands classiques. Brigitte Boisjoli a ouvert le medley avec « J’irais où tu irais », suivie de Mélissa Bédard, en remplacement de Marie-Élaine Thibert, arrivée sur scène pour « Ce n’était qu’un rêve », en duo avec Camélia. Véronique Claveau a magnifiquement chanté “I’m Alive”. Puis on entend « I Drove All Night », suivi de « S’il suffisait qu’on s’aime », « Power of Love ». Annie Villeneuve est arrivée pour “All by Myself” en duo avec Camélia.

ADVERTISEMENT

Les six Académicas ont terminé le numéro avec “Alors tu peux continuer à m’aimer”, en compagnie des quatre divas venues partager la scène avec elles.

dangers

Eloi Cummings a eu l’honneur d’ouvrir la séquence danger avec sa propre composition, “La prée”, une chanson qui raconte un moment d’amitié qu’elle a vécu l’été dernier. Marc Dupré l’a félicité pour cette chanson qui lui ressemble totalement. “J’ai vraiment aimé travailler sur cette composition”, a déclaré Gregory Charles. Eloi est clairement un garçon talentueux. Dernièrement, il a travaillé dur et créé beaucoup. Joie!”

ADVERTISEMENT

Sarah-Maude Desgagné est ensuite montée sur scène pour interpréter une chanson qui lui tenait beaucoup à cœur, « The Greatest Love Of All » de Whitney Houston. “Sarah-Maude, tu as de la poitrine et du coeur”, a analysé Lara Fabian. C’est ce que j’entends à chaque fois que tu commences comme si c’était la dernière fois que tu chantais. C’est ce qui me touche. Je suis vraiment fier de toi.”

Comme il le souhaitait, Julien Charbonneau s’est fait remarquer dans la chanson “Give You Blue”, d’Allen Stone. Les trois professeurs semblaient touchés par sa performance. “Pendant que tu chantais, je me disais que tu ne sais pas combien tu vas devoir travailler en dehors d’ici pour que ton incroyable talent touche le plus large public possible”, a analysé Gregory, devant le directeur de l’Académie. lui dit que c’était incroyable.

Pour finir, Krystel Mongeau a brillamment chanté “Never Enough”. “Ma belle Krystel d’amour, tu te souviens en venant ici tu as dit vouloir te découvrir en tant qu’artiste ?”, lui a rappelé Guylaine Tremblay. Tu l’as découvert en grand et tu l’as fait découvrir à tout le monde. Je suis en admiration devant votre carrière et votre talent.

numéro d’âme

Corneille a fait venir ses musiciens et choristes pour un numéro frénétique qui a illuminé le studio. Avec les Académiciens il reprend plusieurs de ses chansons comme “Parce qu’on vient de loin”, “Avec la classe”, ou encore “Nouveau monde”. Sur le morceau “Encre rose”, on a eu la surprise de voir arriver Dashny, un universitaire de la saison précédente qui a enregistré ce duo avec Corneille. Un numéro élégant qui célébrait les vingt ans de carrière du chanteur.

du bon rock

Pour fêter les trente ans de son album “Animal”, France D’Amour était heureuse de pouvoir partager la scène avec les universitaires, elle qui avait été invitée à la première saison de l’émission en 2002.

Il a pris en charge en bonne place “Animal”, “Vivante”, “Laissez-moi l’occasion”, sans oublier son grand succès “Je n’irais pas ailleurs”. Olivier et Camélia se sont surtout démarqués dans ce numéro où les guitares électriques se sont laissées aller à pleine puissance.

animateur et chanteur

Marc Dupré avait une surprise pour les Académiciens, il a écrit une chanson en pensant à eux, dont le titre est “La famille”. Un très beau texte dans lequel il raconte son attachement à eux. Puis ils ont déroulé les plus grands tubes de l’artiste-chanteur, de “Là dans ma tête” à “Si pour te plaire”, en passant par “Entre deux mondes” et “Tout l’amour qu’on se donne”.

En cadeau, Marc Dupré a invité les Académiciens à chanter avec lui le 11 juin à la Place des Arts, à Montréal, et le 18 juin au Centre Vidéotron.

Demi-finale

Le directeur de l’Académie a indiqué le processus qui mènera à la finale. Les quatre universitaires encore en lice devront chanter en demi-finale dimanche prochain. Les votes du public serviront à désigner le premier finaliste, tandis que les professeurs choisiront le deuxième finaliste de l’Ultimate Variety. Une première dans l’histoire de « Star Académie », car le public a toujours choisi les deux finalistes.

retourner à l’académie

Le retour sur le plateau de “Star Académie” a été un moment particulier pour les quatre chanteurs qui ont participé à la demande spéciale sur les chansons de Céline Dion.

« J’étais en danger lors du premier gala en 2002, raconte Mélissa Bédard. Il ne savait même pas s’il allait entrer à l’Académie. Quand René Angélil a ouvert l’enveloppe et dit mon nom, c’était la réalisation de beaucoup de choses pour moi. Brigitte Boisjoli se souvient avoir eu l’honneur de chanter “My Heart Will Go On” avec Céline Dion. “Je devais chanter autre chose au début, mais pendant les répétitions, l’autre chanteur avait du mal. La veille au soir, René Angélil nous a appelés à son bureau et nous a proposé de le remplacer le lendemain. Je ne pouvais pas refuser.”

Claude Léveillée a fait forte impression sur Véronique Claveau en 2004. « J’ai pu chanter « Frédéric » avec lui, et il est tombé malade quelques mois plus tard. J’ai participé à ses dernières représentations publiques. C’était tellement émouvant et rassurant à la fois. Enfin, Annie Villeneuve se souvient surtout de la préparation. « Le moment où nous avons découvert ce que nous allions chanter, avec qui, toutes les surprises, c’est ce dont je me souviens le plus. Les heures de répétition en studio, je vivais pour ça. J’étais paniqué, j’adorais faire le show.

Apprendre des expulsés

Les boursiers ont beaucoup appris ces dernières semaines à l’Académie. Julien Charbonneau est heureux d’avoir appris à s’assumer pleinement. « J’ai appris à apprivoiser ça dès le début de la saison. J’étais loin d’être timide ou timide, mais j’ai appris à assumer la responsabilité de mes choix, de mes paroles, de mes messages ou même de mes vêtements. C’est une immense et belle leçon que j’ai apprise au cours de cette expérience. Pour Sarah-Maude, l’aventure « Star Académie » a été incroyablement riche. “Je me suis prouvé que j’avais toutes les qualités pour m’épanouir dans le monde de la musique, j’ai vraiment besoin de me faire beaucoup plus confiance. Mais la meilleure leçon sera certainement plus indulgente et gentille avec moi-même. Je dois apprendre à être plus gentil et à me pardonner davantage.

continuer l’aventure

Olivier Bergeron, 20 ans, Kedgwick (Nord-B)

Camélia Zaki, 17 ans, Sherbrooke

sauvé par le public

Eloi Cummings, 16 ans, Îles-de-la-Madeleine

sauvé par les professeurs

Krystel Mongeau, 25 ans, Sherbrooke

Le journal « Star Académie » est présenté, du lundi au jeudi, à 19 h 30, sur TVA.

Leave a Comment